AGT LE MARDI SOIR



Qui veut épouser mon fils ? La realtv dating de TF1 : Infos, Teaser + ITWS [MAJ 17/11]

Les dernières news en ligne
Suivez nous sur les réseaux sociaux

Le dernier Résumé de Qui veut épouser mon fils

Vendredi 17 juillet 2015

Qui veut épouser mon fils 4 ? EPISODES 7 & 8 : Le verdict final qui repart avec qui ? « Je n'ai qu'un mot à te dire c'est pauvre con !»

Lire le résumé

L'Agenda des diffusions Vidéos en direct sur le site
A suivre prochainement en streaming Live vidéo
AMERICAS GOT TALENT THE CHAMPIONS: Le Lundi à 2h
THE VOICE UK le Samedi à 2h
THE VOICE : Le lundi et mardi à 2h
American idol le dimanche à 2h
Lego Masters : le mercredi à 2h

---------------------------------------------------------------------
On recherche des rédacteurs pour rédiger des news sur toute l'actu et résumer des émissions ... sur THE VOICE, Les anges, koh lanta, the voice à l'étranger...
Les derniers résumés en ligne

● 16/06 : America's got talent 2020 : EPISODE 3 De nouveaux français aux auditions !

● 14/06 : THE VOICE 9 Une finale lowcost, peu palpitante, sans stars marquée par le sacre d'Abi

● 10/06 : America's got talent 2020 : EPISODE 2 : Un finaliste français de la France a un incroyable talent aux auditions

● 07/06 : THE VOICE 9 PRIME 1 : Une demi finale à 12 totalement au rabais !

● 06/06 : Britain's got talent 14 : EPISODE 8 Donald Trump s"invite aux dernières auditions

● 01/06 : America's got talent 2020 : EPISODE 1 Les auditions redémarrent avec l'arrivée d'une nouvelle juge et le retour d'une autre

● 29/05 : Britain's got talent 14 2020 : EPISODE 6 : Des magiciens extentriques aux auditions

Le CLIP ou LIVE du Jour


Little Mix : Holiday


26/07/2020

Voir la vidéo


Les autres Clips ou Live

Commentez en direct la realtv

Sur Twitter




News Qui veut épouser mon fils

tf1






17/11/2010 - 02:00:45
Qui veut épouser mon fils ? La realtv dating de TF1 : Infos, Teaser + ITWS [MAJ 17/11]
Lors de la saison : 2010/ 2011 , TF1 diffusera un nouveau concept de télé réalité basé sur l'amour un peu dans la lignée de Love and bluff qu'elle a tardivement passé tout l'été 2009 chaque vendredi.
Le speech de la chaine, pour ce programme produit par Starling et intitulé : ''QUI VEUT EPOUSER MON FILS ?'' est le suivant :

Quand Tanguy d'Etienne Chatiliez rencontre la télé-réalité ! Scènes de vie, situations de comédie... Des trentenaires célibataires toujours bien installés chez papa/maman ; des mères qui trouvent que cela a assez duré et qui aimeraient bien que cela change enfin : ce sont elles qui vont donc les aider à trouver l'âme sœur !
Mères et fils auront-ils les mêmes critères de sélection, les mêmes goûts, les mêmes désirs ?


En gros une mère de famille avec un fils sur les bras qui vit encore chez elle, âgé de 27 à 40 ans doit lui trouver une petite amie parmi plusieurs prétendantes. L'émission se veut avant tout comique parlant à toutes les générations assure la une. "On a le coté dating, de l'émotionnel et du sociétal; mais c'est aussi très drole" annonce Angela Lorente dans le Parisien.

Ces 8 épisodes seront composés des datings entre les garçons et les filles, surveillés par les mères, avec des rebondissements assurés par la production. La chaine travaille pour le moment sur la mécanique et le casting. On ne connait pas encore le nom du futur animateur.
Ce programme est adapté d'une émission Hollandaise créée en 2006 et qui a fait un carton en Allemagne sur la chaîne RTL sous le nom Who want to married my son ?


TF1 va aider les mères à marier leur fils
Basé sur le film Tanguy, d’Etienne Chatiliez, la Une prépare ce qui pourrait être le prochain succès de l’été.
Marre d’avoir un Tanguy à la maison ? Mariez-le ! Ce prénom est devenu un nom commun depuis le succès du film d’Etienne Chatiliez, qui racontait comment deux parents veulent que leur « petit », qui a dépassé la trentaine, vole de ses propres ailes et quitte le nid un peu trop douillet. L’histoire est si forte qu’elle a donné envie à TF1 d’en tirer une télé-réalité dont le tournage devrait débuter en janvier et durer quinze jours.
Annoncé par la Une comme un programme marquant de 2010, lors de la conférence de rentrée de septembre dernier, ce programme qui pourrait s’appeler Ils cherchent l’amour devrait finalement arriver sur les écrans l’été prochain. Selon nos informations, Starling, qui va produire l’émission, vient de lancer son casting pour trouver les huit beaux célibataires (dont l’âge ne doit pas excéder 30 ans) qui vont devoir trouver chaussures à leur pied, avec l’aide de leur maman.
Et pour trouver les « bons clients », comme on les appelle dans le métier, c’est-à-dire les candidats qui passeront bien à l’image et auxquels les téléspectateurs pourront s’identifier, la production a prévu de poser une quarantaine de questions aux prétendants et à leur mère. Petit florilège.

Pour le fils
« Citez trois qualités et trois défauts », « Pratiquez-vous une activité physique ? », « Quel élément a le plus marqué votre vie » et « Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour séduire l’être désiré et la faire craquer ? », sont les premières questions du formulaire de candidature. La prod s’intéresse ensuite à l’entourage du postulant : « Quel genre de relations entretenez-vous avec votre maman ? », « Y a-t-il des tabous ? », « Est-ce que l’opinion de votre famille compte ? », « Quel regard portent vos amis sur vous ? », « Avez-vous un confident ? »…
Enfin, le parcours sentimental est également passé au crible. Près de huit questions se succèdent dans cette catégorie : « Etes-vous charmeur, dragueur ou séducteur ? », « Comment opérez-vous ? », « Comment est votre femme idéale ? », « Doit-elle être active ou femme au foyer ? », « Quel rapport entretenez-vous avec vos ex ? », et « Seriez-vous prêt à quitter le domicile familial si vous rencontriez l’âme sœur ? ».

Pour la maman
La maman aussi doit répondre à une vingtaine d’interrogations. Outre la relation qu’elle entretient avec son fiston et la manière dont tous deux communiquent, la prod souhaite savoir si la mère « tient compte des opinions » de son Tanguy. « Qu’est-ce qui vous agace le plus chez lui ? », « Pourquoi votre fils n’a-t-il pas réussi à prendre son envol et à quitter le foyer parental ? » et « Comment imaginez-vous votre future belle-fille ? ».
Starling semble vouloir se faire une idée très précise de la relation belle-mère-future-mariée : « Que doit-elle faire pour séduire votre fils ? », « Accepteriez-vous qu’elle ait déjà des enfants ? » et pour finir, « Si votre belle-fille ne vous plaisait pas, jusqu’où iriez-vous pour que cette union n’arrive pas au bout ? »… Voilà qui promet de belles soirées estivales.
FRANCE SOIR Loïc Torino-Gilles, le lundi 21 décembre 2009

La présentatrice
C'est Elsa Fayer ex chroniqueuse de « la bande à Ruquier », qui présentera le programme de télé-réalité. Selon France Soir, l'émission fera son apparition en octobre sur TF1 très certainement après Koh Lanta à la place de Secret story le vendredi soir donc.

Le quotidien évoque dans le casting une mama italienne, une mère possessive ou encore un candidat homo. Les prétendant(e)s auront 8 semaines pour enchaîner les épreuves et tenter de séduire ces célibataires endurcis.

La diffusion
Comme pressentie l'émission arrivera à la place de secret story chaque vendredi soir dès le 29 Octobre à 22h10. Le programme aura une excellente locomotive puisqu'il sera précédé de Koh Lanta


=>DOSSIER SUR LEMISSION ICI





La bande annonce des mères
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


La patronne de la realtv de tf1 le présente
La patronne de la realtv a présenté à la presse le programme ce 7 octobre révèle Télé 2 semaines :
"Ce nouveau programme, Qui veut épouser mon fils, c'est le signe que la télé-réalité s'invente et se réinvente sans arrêt" affirme Angela Lorente, au sortir de la projection "C'est un mélange d'Etienne Chatiliez et de télé-réalité, précise Angela Lorente, visiblement ravie de ce dernier bébé, axé sur les relations mère/fils. Ce concept, on l'a adapté comme une comédie à rebondissements avec des choses drôles, cocasses, excessives."
C'est vrai, pas une once de réalisme ici ! Starling a forcé le trait vers la comédie pour concocter un programme "familial et populaire", qui se regarde au second degré…précise le magazine
"La télé-réalité, c'est juste une écriture, une façon de regarder les gens, de filmer, martèle la papesse du genre. Il n'est plus temps de savoir si on est pour ou contre, c'est comme pour le jazz ou le rap. On est le seul pays où ce genre est diabolisé !" rajoute la patronne.


"Un concept vraiment positif" - interview d'Elsa Fayer, la présentatrice
Pourquoi avoir accepté de présenter cette émission ?
Parce que j'ai trouvé le concept vraiment positif ! Il s'agit d'aider des hommes célibataires à se détacher de la figure maternelle pour leur permettre de se consacrer à une véritable histoire d'amour. Tout au long de l'émission, nous essayons donc d'ouvrir les yeux de ces mères et de leurs fils pour leur plus grand bien. Nous venons les aider, pas les espionner, même si certaines situations cocasses sont assez amusantes à observer. Je trouve que nous vivons beaucoup de moments difficiles en ce moment. Cette émission, au service des autres, apporte de la bonne humeur.

Quel a été votre rôle ?
En contact avec les fils et les mères tout au long de l'émission, j'ai eu un rôle d'observatrice et de confidente car ils ont eu besoin de parler, de se confier. J'ai également essayé de les amener à plus de réflexion pour provoquer des petits moments de lucidité sur leur situation. Evidemment, j'accompagne aussi les téléspectateurs pour les tenir informés des événements précédents et futurs.

Quel regard portez-vous sur ces candidats ?
Je les aime bien car je les trouve très attachants dans la tendresse et la proximité qu'ils entretiennent avec leurs mères. Certains candidats m'ont vraiment touchée. Ce sont globalement de grands tendres et j'ai pu observer la difficulté qu'ils éprouvaient à s'éloigner d'une maman très présente, qui s'est fait une place de choix au fil des années. Ils sont tous partagés entre la peur de faire de la peine à leur mère et l'envie de construire leur vie comme ils l'entendent. Nous avons tendance à imaginer un stéréotype pour ce type de garçons : pas très à l'aise en société, complètement introverti et très timide. Or, dans l'émission, les 5 candidats ont des profils vraiment différents : certains sont musclés, séducteurs, machos, romantiques... Il y a aussi le parfait Tanguy ! C'est bien la preuve que ce genre de situation peut arriver à tout le monde.

Avez-vous trouvé ces garçons très influençables ?
Ils l'étaient au début de l'émission. Mais au fur et à mesure, certains se sont dévoilés. Nous les avons longuement interrogés sur leurs goûts pour trouver des personnes qui correspondaient à leurs critères mais aussi à ceux de leurs mères... et nous avons constaté qu'ils n'étaient pas exactement sur la même longueur d'onde. Souvent, les mères souhaitaient comme belle-fille une femme qui leur ressemble. Très sûres d'elles, elles ont le sentiment de connaître leurs fils mieux qu'eux-mêmes. Elles bénéficient des déceptions sentimentales passées de leurs enfants. Comme elles les ont souvent mis en garde, leurs fils ont conclu qu'elles avaient toujours raison. Il y a dans ce mécanisme une petite prise de position abusive.

Comprenez-vous qu'une mère puisse prendre un tel ascendant sur son fils ?
Personnellement, je ne sais faire que des filles... je viens même d'en avoir deux d'un coup ! J'ai donc des difficultés à imaginer les relations que peuvent entretenir une femme et son fils. Mais ma sœur m'a confié que l'amour éprouvé pour un petit garçon est différent de celui ressenti pour une petite fille. Et autour de moi, mes amies me disent qu'elles sont plus sensibles aux mots tendres prononcés par leurs fils. Quoi qu'il en soit, j'ai constaté que les mères de l'émission souhaitaient vraiment trouver quelqu'un pour leurs fils. En revanche, et c'est assez amusant, aucune ne semble avoir conscience du rôle qu'elle joue parfois dans l'échec des relations sentimentales de leur enfant. Quant aux garçons, ils ont aussi leur part de responsabilité puisqu'ils ont laissé la situation s'installer.

Avez-vous été surprise par certaines réactions de candidats ?
Oui, je me suis même parfois demandé si je n'étais pas en train de rêver ! A certains moments, je suis devenue complètement spectatrice des événements car la réalité a largement dépassé la fiction. Mais je ne citerai aucun nom ! Je peux simplement dire que l'homme qui m'a le plus étonnée est un séducteur très bronzé. En voyant les candidats évoluer, on pense avoir cerné toutes les personnalités au premier épisode mais, en réalité, tout évolue constamment et l'émission réserve de nombreuses surprises.

A titre personnel, quel bilan tirez-vous de cette aventure ?
Grâce à cette émission, j'ai eu l'impression de rendre service, d'être utile... c'est un sentiment très agréable. Je me suis amusée et j'ai ressenti beaucoup de sentiments divers et variés. Pendant le tournage, j'avais hâte de savoir comment les événements allaient évoluer. Le moment est enfin venu de partager avec le public les instants drôles et émouvants que nous avons vécus. J'ai hâte de connaître les réactions des téléspectateurs. Pour ma part, cette émission m'a fait beaucoup de bien !
ITW TF1

PREMIER TEASER, bien drole
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo



ITW TELE STAR



Elsa Fayer en dit plus



"Une comédie entre télé-réalité et l'univers d'Etienne Chatillez" - Interview d'Angela Lorente
Quel est le concept de cette nouvelle émission ?
Dans Qui veut épouser mon fils ?, 5 hommes célibataires vont essayer de trouver l'âme sœur. Mais ces candidats ont une particularité : âgés de 25 à 39 ans, ils vivent toujours chez leurs parents, tout comme le héros du film Tanguy d'Etienne Chatillez. Ils vont donc chercher l'élu(e) de leur cœur avec la complicité de leurs mères qui n'hésiteront pas à donner leur avis sur les personnes rencontrées. Elles les accompagneront tout au long de l'aventure et vivront à leurs côtés les multiples rebondissements dans leur quête de l'amour. Ces rebondissements successifs font d'ailleurs de Qui veut épouser mon fils ? un programme très addictif. A la fin de l'aventure, les célibataires devront répondre à une question simple : repartent-ils avec l'élu(e) de leur cœur... ou avec leur mère ?

Pourquoi avoir acquis ce concept pour la France ?
TF1 est constamment à la recherche de nouveaux formats forts. En l'occurrence, cette relation à la fois fascinante et dysfonctionnelle formée par le couple mère/fils n'avait encore jamais été traitée à la télévision. Il s'agit pourtant d'une thématique très intéressante puisqu'elle permet d'allier un sujet de fond avec humour mais aussi émotion. Nous nous sommes inspirés d'un concept hollandais mais nous avons réalisé un gros travail d'adaptation pour être au plus près de la mentalité française. Nous avons simplement conservé l'idée de départ : celle de mères qui voudraient «se débarrasser» de leurs fils. Mais ces femmes ont-elles réellement envie de laisser partir leur enfant ? Ce programme permet de mieux comprendre les liens qui unissent une mère à son fils et de faire une émission de dating à la fois originale et populaire. Au final, Qui veut épouser mon fils ? est une vraie comédie entre télé-réalité et l'univers d'Etienne Chatillez.

Sur quels critères avez-vous choisi les candidats ?
Les programmes de télé-réalité sont généralement en fusion avec la société et ses évolutions. Or, de plus en plus d'enfants habitent très tard chez leurs parents, notamment pour des raisons économiques. Nous voulions nous attarder sur cette réalité qui fait écho aux mœurs actuelles. Nous avons donc veillé durant le casting à ce que nos 5 binômes soient représentatifs de la société.

Etait-il évident d'intégrer un candidat homosexuel dans le casting ?
Nous n'y avions pas pensé au départ. Mais pour trouver les célibataires, nous avons procédé de la même manière que lors des castings pour les magazines de société. Pendant nos recherches, plusieurs candidats homosexuels se sont présentés avec leurs mères et il nous a semblé logique et naturel qu'ils soient également représentés dans l'émission.

Pourquoi avoir choisi Elsa Fayer comme animatrice ?
Pour présenter ce programme, nous voulions une jeune femme qui soit susceptible de plaire à la fois aux mères et aux fils devant leur télévision. Belle et intelligente, Elsa Fayer a un côté belle-fille idéale, sans pour autant paraître ni lisse, ni fade. Elle était simplement parfaite pour ce programme.
Par Aurélie Binoist tf1




ITW Elsa Fayer : "Je suis partie très jeune de chez mes parents"
Chaque vendredi, Elsa Fayer présente " Qui veut épouser mon fils ? ", la nouvelle télé-réalité de TF 1. Cinq fils à maman ont décidé de chercher l'amour. Mais les prétendantes seront-elles à la hauteur des attentes de... belle-maman ?
Le concept de cette émission est vraiment original. Qu'est-ce qui vous a motivée à en devenir l'animatrice ?
Quand on me l'a proposée, j'étais très curieuse. J'ai participé au casting et ça m'a pas mal amusée. J'ai tout de suite senti le potentiel de ce programme. Il y avait une relation indéfinissable entre les mères et leurs fils. J'ai trouvé ces femmes très touchantes et drôles. Il y avait à la fois un amour invétéré entre eux, beaucoup de respect, et en même temps, ils étaient diamétralement opposés. C'est comme si ces garçons faisaient une sorte de crise d'adolescence sur le tard.

On parle là du " syndrome de Tanguy " ?
C'est le moins que l'on puisse dire ! Certains des candidats sont même déjà quadragénaires. Dans " Qui veut épouser mon fils ? ", il y a un facteur, disons, aggravant : l'attachement inconditionnel des mamans à leurs fistons. On met l'accent sur le fait que la relation avec les mères passe au-dessus des relations amoureuses. Généralement, les enfants restent tard chez leurs parents parce que la vie coûte cher et que c'est de moins en moins évident de vivre seul. Le jeu va au-delà de cette problématique.

Qu'est-ce qui vous a le plus marquée dans cette aventure ?
J'ai été hallucinée en voyant leur relation passionnelle qui dépasse l'entendement. Voir des mamans aussi proches de leurs rejetons à cet âge m'a beaucoup étonnée. Elles pensent faire le mieux pour leurs fils, alors qu'elles les emprisonnent dans une prison dorée.

Maman de jumelles vous-même, pouvez-vous concevoir qu'une mère envahisse à ce point la vie sentimentale de sa progéniture ?
Ah non, pas du tout ! Je suis partie de chez moi très jeune. Je suis issue d'une famille nombreuse, et lorsque j'ai trouvé l'homme de ma vie, j'ai quitté le cocon familial. J'adore mes parents, j'ai eu une éducation exemplaire, mais aujourd'hui, j'ai du mal à aller dormir chez eux. J'aime mon confort et le petit nid que je me suis créé avec mon mari. Même si mes enfants sont encore très jeunes, je ne pense pas avoir le profil d'une des femmes que vous verrez dans ce divertissement.

Les mères ont-elles vraiment une influence sur les mâles en ce qui concerne leur choix amoureux ?
Dans cette télé-réalité, c'est clair et net. Les mamans, sans forcément le vouloir, vont diriger le choix de leurs fils vers celle qu'elles estiment être la belle-fille idéale. Elles ont une vraie influence sur eux. Mais en voulant le meilleur, elles vont parfois semer la zizanie. Finalement, cette expérience va peut-être leur rendre la raison.(Rires.)

Lequel des candidats vous a le plus touchée ?
Alexandre. C’est le prototype du garçon qui ne veut pas décevoir sa mère. Celle-ci dirige tout, jusqu’à ses tenues vestimentaires ! Elle regarde ce qu’il mange, elle le recoiffe avant le premier rendez-vous... Elle dépasse toutes les limites. Alexandre est adorable, mais il n’a plus aucune confiance en lui.
Ciné-Télé-Revue du 28 octobre 2010 propos recueillis par Maxime Quentin

ITW SUR DIRECT8 D'ELSA FAYER le 29 octobre 2010

Link: DIR8QUIVEUTEP.29OCT2010.wmv





Le producteur, David Warren, en ITW
Alors toujours bon client, Giuseppe ? Vous ne regrettez pas votre casting ?
Non, le programme fonctionne bien, parce que les histoires qu'on raconte touchent les gens.

Il paraît qu'il a fait de la prison ?
Non. Il a un casier vierge, nous nous en assurons auprès de chaque candidat avant de tourner. Il y a eu beaucoup de buzz et d'informations qui ont circulé dans notre microcosme. La moitié sont fausses, il s'amuse avec ça.

Pourquoi Giuseppe est-il devenu une "star" ?
Il écrase les autres de manière médiatique. C'est un homme qui plaît aux femmes, même si beaucoup s'en offusquent. Mais, si l'histoire de Giuseppe fonctionne, c'est parce qu'il y a à côté de lui cinq autres histoires, comme celle d'Alex, de Florent ou de Benjamin. Mises en perspective, elles se répondent les unes aux autres.

Y aura-t-il une suite ?
On est très content de l'audience, le programme marche bien. Il n'y a pas de raison qu'il n'y ait pas d'autre saison.
TELE 2 SEMAINES 16NOV2010


Présentation des candidats de l'émission
Les prétendantes des fiancés posent nues et sont en itw dans la presse (+ vidéos)


EPISODE 1 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 2 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 3 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 4 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 5 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 6 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne
EPISODE 7 : Résumé complet de l'épisode avec les vidéos et caps en ligne


Le site recheche des rédacteurs pour écrire des résumés des émissions françaises "The Voice, Koh Lanta, Nouvelle star, Garde à vous..." et des talent-shows étrangers... Si vous etes interressé laissez un commentaire ou envoyer un mail! Merci d'avance ! On a besoin de vous !!!

Il y a : 0 Commentaires Par : Nico

Maddy Burciaga dénudée dans Stars à nu fait le bilan de son expérience télé

Maddy Burciaga, influenceuse de 26 ans connue pour ses participations à Qui...

Linda de qui veut épouser mon fils pas très contente envers TPMP

Jeudi 16 mars 2017, Mickael Dos Santos a reçu Linda et son fils Alexandre sur...

Sorti de prison Giussepe se confie : La prison, son avenir, son personnage de télé réalité...

Giussepe est sorti de prison ! Emprisonné en aout 2016 à deux ans...

Marie France réagit à l'incarcération de son fils Giussepe : « Il se retrouve derrière les barreaux pour une banale querelle de couple. C’est injuste ! »

Comme vous le savez, Giuseppe, 44 ans, héros de Qui veut épouser mon fils et...

Le célèbre Giussepe termine sa carrière dans la télé réalité en prison

La liste s allonge ! Encore une vedette issue de la télé réalité qui se...

Qui veut Epouser mon Fils 4 : violence, mises en scène et manipulations, une candidate porte plainte ! (Vidéo) [MAJ 13/09]

Qui veut Epouser mon Fils 4 est actuellement en cours de diffusion sur TF1. La...

Maddy raconte la vérité sur Qui veut Epouser mon Fils 4 : «On n’a jamais été ensemble avec Alexandre !» (Vidéo)

Au sein de la fournée 2015 des prétendantes de Qui veut Epouser mon Fils 4, 24...

Terry de Qui veut Epouser mon Fils 4 s’explique sur son tweet raciste envers Carisse qui lui répond ! (Vidéos) [MAJ 09/08]

La saison 4 de Qui veut Epouser mon Fils vient tout juste de s’achever sur TF1,...

Shake et Jazz de Qui veut Epouser mon Fils 4 en couple, mais chacun de leur côté ! (Photos)

Après ceux de Thierry et Steven lors de la saison 3, un nouveau râteau a bien...

Stacy de Qui veut Epouser mon Fils 4 s’exprime sur la polémique : «Michaël a voulu défendre sa mère face à Victoria !»

Dans la saison 4 de Qui veut Epouser mon Fils, diffusée le mois dernier sur...


Les commentaires


Ajouter un commentaire :


Pseudo :
Mail :

Message :

 

Code à entrer :