Résumé EUROVISION 2017 : Le debrieff complet de la 1ère 1/2 FINALE
AGT



Résumé EUROVISION 2017 : Le debrieff complet de la 1ère 1/2 FINALE

Les dernières news en ligne
Suivez nous sur les réseaux sociaux

News Autres émissions TV

22/07/2017 - 02:49:17

Le vainqueur de NINJA WARRIOR 2 est....

Lire la news

L'Agenda des diffusions Vidéos en direct sur le site
A suivre prochainement en streaming Live vidéo
* AMERICAS GOT TALENT : Chaque mardi à 2h
* WORLD OF DANCE : Chaque mardi à 4h


---------------------------------------------------------------------
On recherche des rédacteurs pour rédiger des news sur toute l'actu et résumer des émissions ...
Les derniers résumés en ligne

● 21/07 : THE VOICE KIDS UK 2017 : La demie finale en direct

● 21/07 : THE VOICE KIDS UK 2017 : La Grande finale couronne la coach Pixie Lott

● 20/07 : WORLD OF DANCE : Episode 6 La fin des duels !

● 17/07 : America's got talent 2017 : EPISODE 6 : La fin des auditions

● 11/07 : THE VOICE KIDS UK 2017: EPISODE 5 Le début des battles pour les enfants

● 11/07 : THE VOICE KIDS UK 2017: EPISODE 6 Les battles s'achèvent devant les trois coachs

● 09/07 : Les Anges 9 : Episode 86 à 90 : Des pompoms girls et direction les Bahamas pour apaiser !

Le CLIP ou LIVE du Jour


Nolwenn Leroy : GEMME [CLIP]


22/07/2017

Voir la vidéo


Les autres Clips ou Live

Commentez en direct la realtv

Sur Twitter





Résumé Divers de Autres émissions TV








Mardi 9 mai 2017 => EUROVISION 2017 : Le debrieff complet de la 1ère 1/2 FINALE
Programme de l'émission : Résumé et Analyse de la 1ere demi finale de l'EUROVISION 2017 du mardi 9 mai 2017 et les 10ers qualifiés !
+ Vidéos des performances
Amir en 2016 a comme ressuscité le Concours Eurovision en France en obtenant non pas une victoire mais un véritable succès qui s’est traduit par une notoriété et une exposition médiatique fulgurantes. C’est avec ce souvenir empreint d’une émotion non feinte que l’on pouvait voir se profiler l’édition suivante ayant lieu en terres d’Ukraine après la première place obtenue par l’inspirée Jamala.
Cependant, à l’ère du net où plus rien en amont ne vous échappe, on savait que les chansons retenues par chacun des pays en présence – la Russie précisons-le de suite ayant été interdite d’accès pour le conflit que l’on sait – étaient plutôt globalement décevantes. Mais l’Eurovision est un show visuel flamboyant et l’on pouvait espérer que certaines présentations pouvaient rehausser l’espoir de soirées agréâbles à suivre devant son petit écran.
Lors de la 1ère DF ayant eu lieu hier soir, ce fût en effet parfois le cas. Et comme d’habitude, ces performances là se qualifièrent pour la grande finale de samedi.
 
Dans un décor futuriste où une sorte de collerette géante semblait englober une scène tout en rondeur, la compétition débuta par l’une de celle-là avec le suédois Robin Bengtsson aux yeux cristallins. Sur une mélodie à la Justin Timberlake, les tapis roulants venus de Stockholm mettaient un peu d’originalité à un morceau dont on pouvait juger qu’il en manquait cruellement. Mais la propreté toute nordique du rendu était tout de même un bon choix d’ouverture par les organisateurs ukrainiens ( l’ordre de passage étant depuis quelques années décidé non plus par un tirage au sort mais de manière arbitraire ).

Autre visuel intéressant quoique totalement impénétrable dans sa signification, celui de l’Azerbaijan coutumier des mises en scène un brin imaginatives. Cette année, les azéris avaient fait le choix de la théâtralité ésotérique et absconse avec ce décor de salle de classe, la chanteuse étant entourée de tableaux recouverts de mots à la craie. Mais ceci n’était rien comparé à l’homme à la tête de cheval trônant à ses côtés curieusement dressé sur une échelle ! Le simple fait de brosser ainsi le spectacle proposé explique en lui seul que tout ceci était vraiment très très étrange… un peu spatial à la mode hallucinogène me permettrais-je aidé de plus par une interprète au diapason qui avait peut-être absorbé quelques champignons. Mais c’est aussi pour cela qu’on aime l’Eurovision car on peut y découvrir des créations visuelles pour le moins surprenantes. La chanson étant « correcte », il était sûr que la spécificité du moment emporterait le morceau.

La Moldavie cette année a fait le choix du festif joyeux avec le groupe Sunstroke Project et il est sûr que face à l’Azerbaijan azimutée, les micros-fleurs des choristes semblaient parfaitement anecdotiques ! Une performance très réglée, aussi bien pensée que troussée sur un air plutôt entrainant. L’ensemble étant parfaitement emballé, le succès obtenu de la salle s’imposa comme une évidence. Tout comme sa qualification finale. 

La présentation du chypriote fût quant à elle un peu parasitée pour tous les aficionados du Concours en raison de la réelle ressemblance avec le background de la Belgique 2015 portée alors par un certain Loic Nottet. D’ailleurs, sur Tweeter, les fans de plus en plus nombreux de ce jeune artiste si talentueux relevèrent cette inspiration un brin plagiante. Bien que composée par un spécialiste suédois de la ritournelle de l’Eurovision Song Contest ( il aurait agi pour une douzaine de pays dans l’Histoire ! ), on ne peut dire qu’il a délivré là son chef d’œuvre lui qui remporta la compétition en 2012 avec le très efficace Euphoria. Il né réitérera pas cet exploit cette année à coup sûr. Mais la prestation n’était toutefois pas déplaisante à regarder.
Il fût immédiatement suivi par l’Arménie avec l’interprète féminine Artsvik qui se révéla une contribution très intéressante. Déjà par une chanson qui était, enfin dans cette soirée, plutôt originale dans sa structure et sa musicalité aux accents orientaux mais aussi par sa chorégraphie « Krishnienne » à la gestuelle extrêmement précise et donc fascinante. Là encore, la qualification était certaine à l’issue de la performance.

A part cela, il fût notable hier soir que quelques chanteuses généreuses outrageusement en délivrance de décibels avaient été sélectionnées par leur pays respectif ! Mais hormis la gorge polonaise très puissante, nos ouïes seront dieu merci sauvegardées samedi soir en raison de leur élimination intempestive.

Je conserverai aussi deux derniers mots. D’abord concernant la Belgique car c’était ici sans aucun doute avec le titre arménien la contribution la plus attractive de la soirée et ce sur un plan strictement musical. Une chanson pop tout à fait de notre temps qui était comme sa jeune chanteuse Blanche en aucune manière racoleuse. Mais justement, sans doute trop sobre dans sa présentation pour espérer un classement terminal très flatteur. Dommage car ce morceau plait beaucoup aux « fans » du Concours qui l’ont classé à l’échelle européenne 2ème à l’issue des différents votes OGAE ( Organisation Générale des Amateurs de l’Eurovision ) derrière l’intouchable italien. Il faudrait au moins que d’ici samedi soir cette jeune artiste de 16 ans prenne un peu d’assurance car elle semblait presque s’excuser d’être présente.


Puis impossible de taire le « buzz » autour du Portugal, buzz pour moi totalement, parfaitement, complètement inexplicable tant la chanson est d’un ennui aussi abyssal que les profondeurs de l’Atlantique. De plus, on sera en droit de trouver le chanteur extrêmement agaçant voire insupportable dans sa façon d’interpréter son titre. Alors certes, on se démarquait là des artistes standardisés et uniformes de la soirée mais passer d’un excès à l’autre, non. Et pourtant la salle semblait conquise, la commentatrice Marianne Jammes aux anges ( d’ailleurs, avec son collègue Jarry, elle fût soit dit en passant excellente dans ce rôle ) quand les bookmakers eux étaient plus que jamais extatiques en remontant encore le Portugal à des côtes très flatteuses ( désormais, moins de 2/1 soit très proche de l’Italie !!! ).

L'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni ont voté et interprété leur chanson lors de cette demi-finale.


Décidément, les mystères de l’Eurovision sont parfois tout à fait impénétrables.

Gilles Hébert.

LES RESULTATS
01 -- Sweden -- Robin Bengtsson -- I Can't Go On
02 -- Georgia -- Tamara Gachechiladze -- Keep The Faith
03 -- Australia -- Isaiah -- Don't Come Easy
04 -- Albania -- Lindita -- World
05 -- Belgium -- Blanche -- City Lights
06 -- Montenegro -- Slavko Kalezić -- Space
07 -- Finland -- Norma John -- Blackbird
08 -- Azerbaijan -- Dihaj -- Skeletons
09 -- Portugal -- Salvador Sobral -- Amar Pelos Dois
10 -- Greece -- Demy -- This is Love
11 -- Poland -- Kasia Moś -- Flashlight

12 -- Moldova -- Sunstroke Project -- Hey Mamma
13 -- Iceland -- Svala -- Paper
14 -- Czech Republic -- Martina Bárta -- My Turn
15 -- Cyprus -- Hovig -- Gravity
16 -- Armenia -- Artsvik -- Fly With Me
17 -- Slovenia -- Omar Naber -- On My Way
18 -- Latvia -- Triana Park -- Line


Décidément, les mystères de l’Eurovision sont parfois tout à fait impénétrables. Gilles Hébert.






Pour lire les vidéos dailymotion, si elle indique 'contenu privé', cliquez sur la barre de navigation en bas de la vidéo

● 05/06 : ONE LOVE MANCHESTER : Le concert historique en vidéo et résumé !

● 22/05 : Les Billboards Music Awards 2017 en résumés et vidéos : Cher & Celine Dion créent l'évè,ement !

● 14/05 : EUROVISION 2017 : Le Débrieff de la FINALE avec la victoire du Portugal & Alma très moyennement classée

● 12/05 : EUROVISION 2017 : Le debrieff complet de la Seconde 1/2 FINALE

● 10/05 : EUROVISION 2017 : Le debrieff complet de la 1ère 1/2 FINALE



Ce résumé a 0 commentaires :


Ajouter un commentaire :


Pseudo :
Mail :

Message :

 

Code à entrer :



Pour offrir un meilleur contenu, le site a un besoin rapide de rédacteurs pour écrire des news ou (et des) résumés sur THE VOICE, Nouvelle star, Koh Lanta, Garde à vous. Et particulièrement pour le suivi des émissions étrangères : américaines et allemandes : The Voice usa, x factor (différents pays) etc .
On recherche aussi des rédacteurs occasionnels ou spécifique c\'est à dire sur un sujet précis comme par exemple un candidat de real tv (votre préféré...). Si vous etes interressé laissez un commentaire ou envoyer un mail ou un mp par le forum ! Merci d\'avance ! On a besoin de vous !!!