THE VOICE USA EN LIVE



La revue de presse de la Nouvelle Star 8 [MAJ 28/6]

Les dernières news en ligne
Suivez nous sur les réseaux sociaux

Le dernier Résumé de Nouvelle Star 2010

Mercredi 16 Juin 2010

Nouvelle Star 2010 : La Finale remportée par LUCE

Lire le résumé

L'Agenda des diffusions Vidéos en direct sur le site
A suivre prochainement en streaming Live vidéo
X FACTOR CELEBRITY: Le samedi 21h
DANCING WITH THE STARS USA les Lundi à 2h
THE VOICE le Lundi et Mardi à 4h

People choice awards dimanche 10/11 à 2h
Americas music awards : Dimanche 24 à 2h

---------------------------------------------------------------------
On recherche des rédacteurs pour rédiger des news sur toute l'actu et résumer des émissions ... sur THE VOICE, Les marseillais, the voice à l'étranger, MASK SINGER.....
Les derniers résumés en ligne

● 13/12 : X FACTOR THE BAND 2019 EPISODE 2 : Les filles auditionnent devant Leona Lewis

● 11/12 : X FACTOR THE BAND 2019 EPISODE 1 : La formation des boys band en auditions devant les juges

● 10/12 : THE VOICE USA 17 : SEMAINE 4 Le top10 live

● 07/12 : MASK SINGER 2019 : DEBRIEFF PRIME 5 Une demi finale aux jurés encore perchés mais un peu plus judicieux

● 02/12 : X FACTOR CELEBRITY 2019 SEMAINE 6 La grande finale

● 01/12 : THE VOICE 17 SEMAINE 3 Le top11 live , Gwen Stephany célèbre son 1er album

● 30/11 : MASK SINGER 2019 : DEBRIEFF PRIME 4 : Miracle une vraie célébrité fait son apparition !

Le CLIP ou LIVE du Jour


Jenifer - On oublie le reste LIVE aux Olympias Awards 2019


12/12/2019

Voir la vidéo


Les autres Clips ou Live

Commentez en direct la realtv

Sur Twitter




News Nouvelle Star 2010

ns2010






28/06/2010 - 02:20:47
La revue de presse de la Nouvelle Star 8 [MAJ 28/6]
Voici la revue de presse de cette 8ème saison de La Nouvelle star 2010 de M6... Vous trouverez dans cette news les articles de l'avant émission avec les interviews des jurés et toute l'actualité parue dans la presse ...


Nouvelle Star - Le plus couru des télé-crochets revient à 20 h 40 sur M6
Plus de 30.000 anonymes ont tenté leur chance. Mais il n’en restera qu’un. Début des hostilités avec les castings, conduits par Lio, Dédé Manoukian, Philippe Manœuvre et Marco, le petit nouveau.
Tenez le « la » ! Nouvelle Star est de retour pour une huitième saison « de haute volée », assure d’emblée Marco Prince. L’ex-leader du groupe FFF, qui remplace Sinclair dans le jury, est confiant. Chaque semaine à compter de ce soir, avec Lio, André Manoukian et Philippe Manœuvre, il fixera le sort des quelque 30.000 chanteurs de karaoké (ou de salle de bains, c’est selon) qui ont tenté leur chance à travers toute la France. Avec l’espoir de s’attirer les faveurs du public et pourquoi pas, d’envisager une carrière à la Christophe Willem ou à la Julien Doré.

Marco Prince a prévu de tenir son rôle de dénicheur d’étoiles « avec grâce et volupté ». Rien que ça. « Rester moi-même est l’attitude la plus simple et honnête à tenir », s’amuse-t-il. D’origine béninoise, il a émigré enfant à Paris en 1968 pour fuir les problèmes politiques de son pays, et promet de dire ce qu’il « sent et ressent ». Il a d’ailleurs une idée très arrêtée du candidat idéal. Ce dernier « doit provoquer de l’enthousiasme, me faire dresser les poils sur les bras et proposer un ailleurs irraisonné ». Quand même.

« Envie de sauter tout nu sur mon lit »
Plus dur : la nouvelle star 2010 devra être capable de susciter chez Marco Prince « l’envie de sauter tout nu » sur son lit. Pour l’heure, le musicien est sagement assis derrière sa table de juré. Habillé, évidemment. Et ce n’est pas si facile. « Mes acolytes sont perspicaces et rompus à l’exercice, concède-t-il. Ils sont capables de délivrer des petites phrases marrantes, ce qui demande une bonne génuflexion au niveau du cerveau. » Alors Marco Prince s’est entraîné. Il a fait ses classes en regardant les prestations de Soan, le décrié gagnant de l’an passé. « J’ai trouvé cela pas mal », dit-il. Et même s’il n’a pas acheté son album, le nouveau juré reconnaît que « Soan était nettement au-dessus de la mêlée. La France allait très mal, alors il était un peu le candidat de la crise ».

Vous l’aurez compris, Marco Prince est serein. « Quand la production m’a proposé de participer à cette émission, j’ai fait un rapide tour de table. Dans mon entourage, tout le monde s’est montré enthousiaste. » Puis, chose qui ne gâche rien, « c’est bien payé ».

Avec en moyenne 4,2 millions de téléspectateurs l’année dernière (et un gain de 200.000 personnes entre 2008 et 2009), Nouvelle Star règne sans partage sur le créneau du télé-crochet, depuis le four de la dernière Star Ac’ sur TF1. Mais elle aura en face un sérieux concurrent en la personne du Dr House, que M6 aimerait bien mettre KO.
Edition France Soir du mardi 2 mars 2010



Mon casting à la Nouvelle Star
Paul* est l'un des candidats déchus de la Nouvelle Star 2010. Casting, attente, jury ... il raconte l'envers des sélections de l'émission de M6, dont le troisième volet est diffusé ce mardi soir.
"Je surfais sur Internet lorsque j'ai vu un encart publicitaire pour le casting de la Nouvelle Star. Depuis la première saison de l'émission, mes parents, ma soeur et mes amis n'arrêtaient pas de me dire de m'inscrire. Sur un coup de tête, j'ai fini par le faire.
Mes compositions, c'est dans la jungle du métro que je les chante. Je me suis dit que je pouvais bien affronter un jury, aussi médiatique soit-il! En quinze secondes, j'avais rempli le formulaire en ligne. M'ont alors été attribués un numéro -trois mille et des poussières, une date -fin février, et un lieu -le Palais des Congrès de Toulouse, la seule ville où il restait encore de la place.

Avec ma guitare, je suis parti à l'assaut de Toulouse. On m'avait donné rendez-vous à 14h. Je décide d'arriver un peu en avance, juste au cas où. Devant le Palais des Congrès, 2000 personnes patientent déjà depuis 8h du matin. La journée, rythmée par les averses, promet d'être longue: on nous fait attendre à l'extérieur. A travers les murs en verre du bâtiment, on aperçoit de grandes salles chauffées et moquettées qui nous narguent. Pendant cette attente (interminable), les assistants nous distribuent un contrat de confidentialité à parapher ainsi que le règlement de l'émission. Grosso modo, j'autorise M6 à utiliser tout enregistrement sonore ou vidéo de moi pour une période indéterminée. De peur que plusieurs candidates en jupes et collants fins succombent à une pneumonie, la production nous ouvre finalement les portes du Palais à 17h. Regroupés dans des pièces vides immenses, nous faisons la queue contre les murs pour "laisser la porte d'entrée dégagée". Le régisseur nous traite comme des gamins, nous hurle dessus et crie au désordre général alors que nous restons sagement adossés au mur.

Dans la queue, je retrouve une vieille connaissance. Il m'apprend "la" rumeur: il y aurait des pré-sélections avant de passer devant "le" jury. A 20h30, c'est enfin mon tour. Je pénètre dans une pièce sombre aux dimensions toujours disproportionnées. Une petite table blanche trône au milieu. Deux femmes y sont installées avec une caméra. Il ne s'agit en aucun cas du jury de la Nouvelle Star. Je chante la première moitié de La Mauvaise réputation de Georges Brassens. "C'est vraiment bizarre ce que tu nous as fait. Ta voix était cassée alors que quand tu parles elle est grave. Chante-nous une autre chanson avec ta vraie voix maintenant", me dit la directrice de casting, la quarantaine, épuisée par une journée d'auditions. Perplexe j'enchaîne avec un couplet et le refrain de Jah work de Ben Harper. Soupirs du jury. "Je ne comprends toujours pas mais je vais les laisser décider." Eux, c'est le jury de Nouvelle Star, Lio, Philippe Manoeuvre, André Manoukian et Marco Prince.

Sur les 2500 personnes présentes au casting ce jour-là, 30 ont été retenues après l'étape des pré-sélections, m'apprend une journaliste. Elle me cuisine deux heures durant sur ma vie, ma famille, mon enfance, mon chien... Les questions, très personnelles, me mettent mal à l'aise. Elles sont stupides et mes réponses le sont tout autant. "Pourquoi tu veux faire la Nouvelle Star?" "Parce que je rends les gens heureux." A chaque mot que je prononce j'imagine ce que ça donnerait à la télévision!
Le lendemain, mes 29 acolytes et moi-même avons rendez-vous à 8h au Palais des Congrès pour passer devant le "vrai" jury. L'accueil est davantage chaleureux. Mais je suis étonné de constater que parmi les 30 candidats, des personnes ne sachant objectivement pas chanter ont été retenues. Notamment un jeune homme au costume trop court, qui n'avait rien à faire là. Lors d'une pause cigarette, une des régisseuses lâche à son sujet: "Il y en a qui cherchent le bâton pour se faire battre." Visiblement, je ne suis pas le seul à douter de ses capacités vocales. Ingénu je poursuis: "Pourquoi, il est mauvais?" "Bien sûr qu'il est nul", me répond-elle. "Alors pourquoi le garder?" Silence. Sourire gêné. Regard complice. C'est donc ça, le show. Des "casseroles" sont volontairement sélectionnées pour le plaisir des téléspectateurs.
Après avoir chauffé la salle d'attente en chantant Don't worry be happy à la cool, je suis convoqué pour mon casting. Je me tiens debout, dans le long couloir noir éclairé aux néons rose et bleu menant à la salle du jury. Le caméraman se met en place, me donne les instructions. "Marche pas trop vite, avance doucement, regarde à moitié la caméra." Je m'exécute. Le jury est installé sur une estrade. Même assis, ils sont toujours plus haut que moi qui suis debout! C'est carrément effrayant. Pour le casting, je suis pieds nus. "Tu feras gaffe, t'as oublié tes chaussures", plaisante Marco Prince, mon idole de jeunesse.
Je réinterprète les mêmes chansons que la veille, Brassens et Harper. Lio n'est pas convaincue par ma prestation. J'ai l'impression que ses yeux vont sortir de leurs orbites. Manoukian ne pose pas son regard sur moi, il griffonne sur du papier. Je suis mal, ils ne sont pas attentifs, je perds mes moyens. Le verdict du chanteur de FFF est clément: "Trop de style ne tue pas le style apparemment. Je veux en voir plus. Je vote oui." Comme prévu, Lio est cinglante. "Il n'y a pas d'émotion, ce n'est pas intéressant, ça ne groove pas, je dis non." Manoukian est tout aussi sceptique. Philippe Manoeuvre, qui peut encore faire la différence, se laisse convaincre. Une deuxième chance m'est offerte. Je décide d'interpréter Don't worry be happy qui a bien marché devant les régisseurs et journalistes, un peu plus tôt dans la salle d'attente. Mais à la première note de guitare, les critiques repartent de plus belle. Je perds patience, j'ai envie de leur dire "allez vous faire foutre". Le mot de la fin revient à Philippe Manoeuvre. "La prochaine fois, tu n'oublieras pas tes chaussures. C'est non."

Après l'humiliation il faut à nouveau se prêter au cirque des caméras. "Alors comment ça s'est passé? Que t'a dit le jury? Tu reviendras l'année prochaine?", me questionne Virginie Guillaume, la présentatrice. Comme je suis déjà passé pour un con devant le jury, je sauve les meubles et reste poli. Non, il n'y aura pas de prochaine fois."
(*) Le nom du candidat a été changé.
LEXPRESS Par Julie Saulnier, publié le 16/03/2010

30 candidats pour Nouvelle star : LE PARISIEN



Lussi est-elle trop pro pour «Nouvelle Star» ?
La virtuose nancéienne de 26 ans a bluffé le jury du télé-crochet. Problème : elle a chanté dans un groupe qui a sorti trois albums. Avec sa coupe au carré, son tatouage à l’épaule, son humour et sa maîtrise vocale, Lussi a emballé les jurés de la « Nouvelle Star » lors des auditions à Lyon diffusées le 9 mars (M 6, 20 h 40). « C’est ce qui s’appelle réussir une audition », avait salué Philippe Manoeuvre. « Une gestion parfaite », avait renchéri André Manoukian.
Oui, mais voilà… Bluffante lors de sa reprise d’« American Boy » d’Estelle, la jeune fille de 26 ans originaire de Nancy n’en était pas à sa première prestation. Depuis 2004, elle a multiplié les scènes avec son groupe de metal lorrain Mypollux, qui a sorti trois albums. L’an dernier, elle a également accompagné la chanteuse Anaïs comme choriste-guitariste.
Trop professionnelle pour participer à cette saison 8 du télé-crochet ? Le règlement stipule en effet que le candidat ne doit avoir « jamais participé en tant qu’artiste-interprète à la production d’un disque et/ou album ayant fait ou faisant l’objet d’une commercialisation ». « La question se pose de savoir si Lussi a encore sa place dans un jeu réservé aux amateurs », s’interrogeait donc hier un internaute sur le site dédié à la « Nouvelle Star ». « M 6 prend des pros, comme ça c’est plus facile d’en faire un gagnant », ironisait un autre. Et beaucoup d’évoquer les précédents : Anahi, Genevoise de 17 ans, évincée après les auditions de 2008 pour avoir vendu un album cinq ans plus tôt, alors que Christophe Willem, qui avait participé au film musical « Alive », ou Mahdi, membre d’un groupe, avaient pu poursuivre.

« Lussi rentre dans les clous du règlement, se défend Renaud Rahard, le producteur délégué. Les candidats ne doivent pas avoir effectué d’enregistrement sous leur nom propre et doivent être libres de tout engagement avec une maison de disques ou un manageur depuis un an. Or Lussi a fait des disques avec son groupe. Elle n’était pas sous contrat quand elle a signé avec nous. »
André Manoukian, juré historique du télé-crochet, n’en démord pas : « Nous ne cherchons ni à prendre des amateurs à tout prix ni à professionnaliser l’émission. Voir, comme l’an dernier, Camélia Jordana, qui n’avait jamais chanté, aux portes de la finale aux côtés d’autres candidats qui ont plus de bouteille, c’est juste formidable. » Lussi, elle, ira au moins jusqu’aux épreuves du théâtre diffusées dès demain
LE PARISIEN CARINE DIDIER | 22.03.2010


Nouvelle Star - Ils iront loin !
Repérés la semaine dernière lors des auditions parisiennes, Sacha et Marine sont nos chouchous de la Nouvelle Star 2010.
Sacha le gentleman.
Comment passer à côté de ce garçon de 19 ans qui chante du Joe Dassin ? Un étrange choix musical pour un jeune parisien plutôt habitué à fredonner du Jeff Buckley… « J’ai choisi Les Champs-Elysées parce que c’est l’une des seules chansons que je connaisse en français. Je l’avais apprise à l’école primaire », explique-t-il. Derrière ses cheveux châtains et ses yeux clairs, Sacha Page est déjà un musicien aguerri. Chanteur d’un groupe aux influences soul et rock, cet autodidacte a déjà donné plus d’une cinquantaine de concerts sur les scènes des clubs parisiens. Quant à la Nouvelle Star, il n’y avait même pas pensé. « C’est un ami qui m’y a inscrit et il ne m’a prévenu que deux jours avant les auditions. J’ai dû apprendre les chansons à la dernière minute, c’était assez difficile. »

Sacha a su séduire les jurés. Même s’il n’a pas fait l’unanimité, il compte bien tout donner au théâtre, la dernière étape avant les épreuves en direct du pavillon Baltard. « J’ai eu du mal à convaincre Lio, mais je compte bien lui montrer ce que je vaux. » Et quand on essaie de lui parler d’autres candidats telle Lussi, une professionnelle qui a déjà enregistré des albums, Sacha joue la carte du fair-play : « La production ne nous manipule pas du tout, et Lussi a peut-être sorti des disques mais ça ne veut pas dire qu’elle est avantagée par rapport à nous. Elle a autant le droit d’être là que les autres. » Quel gentleman ce Sacha… Ce n’est pas pour autant qu’il en oublie ses objectifs : « Je veux d’abord me concentrer sur la musique, enregistrer un album avec mes compositions avant de penser au cinéma. » Bref, Sacha Page ne laisse rien au hasard.

Marine, « l’arracheuse de mur ».
Cette parisienne de 26 ans a littéralement fait chaviré André Manoukian avec son interprétation de L’Eau à la bouche, une chanson signée Serge Gainsbourg. « C’est limpide et lumineux tout ça. Une super jolie voix de Mezzo », s’est enthousiasmé le pianiste aux doigts de fée. Marine a récolté quatre Oui. Même l’exigeant Philippe Manœuvre a été contraint de reconnaître en elle une vraie chanteuse. Marine Maiwa (son nom de scène) écume les salles depuis quelques années et a collaboré à diverses publicités : elle a notamment prêté sa voix en 2008 à la pub Honda Jazz. Lors de la première épreuve du casting diffusée mardi dernier, Marine s’est illustrée sur Chain of Fools d’Aretha Franklin. Auparavant, elle avait arraché un bout de mur du théâtre du Trianon qu’elle a photographié et exposé sur sa page Facebook. Un joli porte-bonheur. Une chose est sûre : Marine ira loin dans ce casting. Très loin, même.
FRANCE SOIR Gaëlle Guitard et Sarah Lévy 30/03/10 à 13h41

Résumé du Prime 1 à Baltard par le parisien du 15 Avril 2010
[IMG=http://img227.imageshack.us/img227/2782/manouk.jpg][/IMG]

Résumé du Prime 2 à Baltard par le parisien du 22 Avril 2010
VU HIER SOIR M 6, 20 H 45-23 HEURES Le jury de «Nouvelle Star» sous tension
On craignait une chaise vide dans les rangs du jury hier au pavillon Baltard. Mais Philippe Manoeuvre a pu trouver un avion pour rentrer in extremis des Etats-Unis et assister au deuxième prime time en direct de « Nouvelle Star ». Effet du décalage horaire, volonté de secouer les dix candidats en lice ou grosse fatigue ? Le journaliste rock a vu souvent rouge, à l’instar de ses camarades jurés particulièrement remontés. «Ça tourne à vide », a tranché l’homme aux lunettes noires après la reprise rock de « Du côté de chez Swann » par le jeune Dave. En s’attaquant à Donna Summer, Annabelle n’a pas été épargnée… Et fondu en larmes sous les critiques. « Elle a chanté comme une choriste », a déclaréManoeuvre, hué par le public, tandis que Lio pointait
« une voix qui frise dans les aigus ». La prestation de Ramon sur Soundgarden, elle, a déclenché un bras de fer Manoeuvre- Manoukian. « J’ai entendu le grunge expliqué aux croisières », dixit le premier. «Non. Il y va avec son énergie et son honnêteté », a répliqué le second. Ambiance électrique également après le passage de Sacha et sa version personnelle de « I Will Survive ». Dans le rôle de l’arbitre, Virginie Guilhaume a dû sévir, interrompre les uns, recentrer les autres sur des explications techniques. Vers 22 h 30, seule Lussi et son énergique « Fille du père Noël » (Jacques Dutronc) ainsi que Luce en plein rêve avec « Dream a Little DreamofMe »
avaient réussi à faire l’unanimité.Et à apaiser les esprits les plus échauffés en attendant le verdict des téléspectateurs.
CA.D.

Nouvelle star : profession supporteur
Dans les gradins, on ne voit qu'eux ! Tee-shirts, banderoles, gadgets : les proches supporteurs des candidats de Nouvelle Star redoublent d'imagination pour encourager leur favori. Comment s'organisent-ils pour être présents à Baltard chaque semaine ?

Par souci d'équité, chaque participant dispose de dix places dans les gradins de Baltard. « En aucun cas, ce nombre ne varie avec leur popularité », prévient Frédérique de Maistre, directrice de production. « Chaque semaine, nous prenons en charge le transport, l'hébergement et les repas de deux de ces supporteurs. Ils arrivent le jour du prime et repartent jeudi en fin de matinée. Nous les logeons dans la même rue que les candidats pour leur permettre de prendre le petit-déjeuner ensemble ».

Chaque mercredi, à 17 heures, deux bus attendent l'ensemble des supporteurs autorisés. « Les autres viennent par leurs propres moyens et réservent leur place par le biais de Cassandra, l'agence de gestion du public de Nouvelle Star », poursuit Frédérique de Maistre. « Pendant le trajet jusqu'à Nogent-sur-Marne, nous leur distribuons un sac pique-nique, car, dès qu'ils arrivent à Baltard, ils sont placés dans les gradins "famille". » Les proches ne verront leur candidat qu'après le prime.

« Ce sont les familles qui s'organisent pour les pancartes, les tee-shirts, etc. Nous vérifions juste qu'il n'y ait pas de logos. À l'époque de Christophe Willem, des supporteurs étaient venus avec un énorme Franklin en peluche; ce n'est pas autorisé, car c'est considéré comme une marque. À l'entrée, nos agents de sécurité vérifient ce qu'il y a écrit sur les pancartes et les banderoles. Cette année, ce sont les copains de Sacha les mieux organisés. Dès le premier prime, ils avaient déjà tous les tee-shirts incitant à voter pour lui. »

« Les familles qui viennent à Baltard sont comme au camping, résume Frédérique de Maistre. Elles se retrouvent chaque semaine et ont leurs petites habitudes. Elles arrivent, s'embrassent, se racontent des anecdotes. Certaines doivent rester en contact après l'émission j'imagine. L'ambiance reste festive, même s'il s'agit d'une compétition. »


PORTRAIT Au tour de Lussi
Lussi, la Nancéienne de 26 ans est une des révélations de la Nouvelle Star 2010, le télé-crochet de M6. En quelques semaines, elle a déjà sa place entière dans le show
Bottes de moto, petite robe courte près du corps au motif écossais rose et noire, frange brune trop sage à la Louise Brooks et lèvres ultra rouges. Lussi, c’est une signature, une présence et un look. Pour André Manoukian, un des quatre membres du jury de la Nouvelle Star, elle est la « néo-bourgeoise punk et pop » de l’édition 2010 du télé-crochet de M6. Peu importe si la petite Nancéienne piquante accepte ou non cette étiquette, elle a déjà sa place à part entière, son rôle dans le show qui a révélé avant elle les Christophe Willem, Julien Doré ou Camelia-Jordana. C’est finalement Lio, lors du casting de Lyon, qui a le mieux défini son truc en plus : « C’est trop génial, une petite chanteuse qui me ressemble », s’enthousiasmait-elle, alors que la brindille lorraine venait d’interpréter a capella comme une pro, American Boy, de la chanteuse britannique Estelle Swaray.

Résultat : une petite Lio des années 2010, avec la tête sur les épaules, qui entend bien montrer que les brunes ne comptent pas pour des prunes. Avec sa poésie personnelle, entre fausse naïveté d’une Amélie Poulain et énergie survitaminée à la Superbus. Mercredi soir, en convoquant Led Zeppelin sur scène pour revisiter le mythique Whole Lotta Love (1969), elle a prouvé que sa technique vocale était doublée d’une sensualité assumée avec juste ce qu’il faut de provoc’. Bref, la vague d’applaudissements qui a suivi n’a eu d’égal que la satisfaction d’un jury lui réservant une flopée de cases bleues comme autant de bonnes notes. Avec la foi des apprentis-vedettes qui ne se refusent rien, Lussi s’était payé le luxe de s’accaparer La fille du Père Noël, la semaine passée, chanson-hymne d’un Dutronc qu’elle avait vu… sur la scène du Zénith de Nancy le 11 mars ! Son fan-club sur Facebook exulte : « Ton solo de guitare à la voix était incroyable (sur Led Zeppelin, NDLR) et ta prestation restera dans les annales, comme le Sunny de Christophe Willem », s’exclame Thierry.

Colonie de vacances
En quelques semaines, Lucie Lebrun, de son vrai nom, a gravi à pas de géant les marches de la notoriété. D’ailleurs, c’est par une polémique que la trouvaille de M6 s’est singularisée : trop compétente, trop expérimentée ! Une provocation de plus, en fait, puisque la chanteuse de Mypollux avait certes déjà sorti plusieurs albums avec son groupe de métal, qui a rodé sa connaissance de la scène, mais jamais en son nom propre. Alors, rideau ! Fin du buzz.

Après des années de scène, plusieurs groupes, une expérience en or comme chœur et guitariste de la chanteuse Anaïs, pourquoi la Nouvelle Star ? Un tremplin ? Un raccourci pour la gloire ? « Pour apprendre d’autres choses et continuer à faire mes armes », répond-elle avec une humilité de vieux briscard, jeudi, alors qu’elle vient de choisir son titre – elle n’en dira rien – pour le prochain prime. Elle se sent d’ailleurs « moins à l’école » et plus « dans une ambiance de colonie de vacances ». Retour sur des étiquettes qu’on voudrait trop vite lui coller : « Evidemment, j’ai beaucoup joué avec Mypollux. Mais je ne suis pas juste une métalleuse. J’aime la pop’, la diversité. Avec Lussi in the Sky, que je continue, c’est plus pop’. Mais tout était simplement en moi », résume la jeune femme. Bien dans son style « punk » affiché, elle refuse de se projeter dans le futur. Même proche, même à huit semaines, au bout de la route Nouvelle Star : « Je n’ai pas envie de me conformer à un rôle pour plaire. Je fais ce qui me semble bon, vrai et sincère. Je ne travaille pas comme un premier de la classe mais pour délivrer juste quelque chose d’intense. Le niveau est très dense ».

Porte-bonheur
Depuis le début de l’aventure, le tout-Nancy la supporte. Son Nancy perso, pas question par contre d’en donner les clés. Elle le garde pour elle. Idem pour ses proches, sa famille, dont elle verrouille l’accès. « J’ai vécu en vieille-ville, près de la Manufacture mais aussi en banlieue. Le centre historique est tellement beau ! », s’émeut-elle un instant. L’émission ne lui réserve que peu de pauses. « Dès 9 h, le lendemain du prime, on recommence. Chant, travail dans nos chambres en solo, répétitions, choix des chansons et ainsi de suite… ».

La vie d’artiste, en concentré. Comme une grande. Même si la petite Nancéienne est encore une très jeune femme avec ses fragilités. C’est avec son porte-bonheur dans la main, son doudou, le lapin Hubert, qu’elle a attendu le résultat des votes mercredi. Mais la « popeuse » Lussi peut rêver d’étoiles sans craindre que l’on ne rallume la lumière. Elle l’a déjà prouvé, comme les Beatles : le ciel de Lussi in the sky n’accepte pas le moindre nuage.
Alain MORVAN. LE REPUBLICAIN LORRAIN le 02/05/2010


Résumé du prime du 13 mai 2010 LE PARISIEN 14/5 + La saison de trop : Télé loisirs avril 2010


Les reperages de T7J au casting : Avril


Resumé du prime 7 du 25 mai 2010 par Le Parisien



Une Nouvelle Star sans saveur => PRIME 8 DU 2 JUIN 2010
Lussi a été éliminée mercredi soir devant l’incompréhension du public. Audiences en baisse, peu de prises de risque… Le programme ne séduit plus.
Lussi a été éliminée mercredi soir devant l’incompréhension du public © SIPA

Huées et sifflements. Sur le plateau de Nouvelle Star, mercredi soir, le public du Pavillon Baltard n’a visiblement pas apprécié le départ de Lussi et à vécu la qualification de Ramon, le latin lover de pizzeria, comme une incompréhension.

Et il est vrai que l’éviction de Lussi semble injuste tant cette experte “métalleuse” à la frange bouffante ne s’en est pas trop mal tirée en reprenant Désenchantée, de Mylène Farmer, mais surtout Highway to hell d’AC/DC pour lequel elle avait obtenu 4 bleus du jury. Mais les SMS surtaxés envoyés par les téléspectateurs en ont décidé autrement.

A deux semaines de la finale, l’audience du télé-crochet de M6 ne cesse de chuter, atteignant péniblement les 3,3 millions d’aficionados. Bien loin des 4,9 millions en moyenne qui s’étaient passionnés lors de l’édition 2006. Comment expliquer le gadin ? Peut-être que le niveau n’est plus à la hauteur des espérances. Ah, ils sont bien loin les Julien Doré et autres Christophe Willem.

Il est temps que ça finisse
Mercredi, les candidats encore en lice ont plutôt mis à mal les oreilles les plus aventureuses. Dans une débauche d’arrangements faussement rock, les prétendants au titre de Nouvelle Star ont assuré le show avec leurs traditionnels couacs, fausses notes et hurlements façon si-je-chante-fort-c’est-que-j’ai-de-la-voix. De notre avis, Ramon a été le pire d’entre eux, minaudant sans conviction la Boîte de jazz, de Michel Jonasz, et massacrant avec une feinte nonchalance No woman no cry, de Bob Marley.

Mais la palme revenait à Luce, qui a anéanti What’s love got to do with it ?, le standard de Tina Turner. Entre haussement de voix et interprétation maniérée, la fille bonbon n’a même pas cru bon retenir les paroles, servant deux fois les mêmes couplets. Comment notre favorite a-t-elle pu commettre cet impair ? Et pourquoi n’ose-t-elle plus prendre de vrais risques ?

Plutôt discret, François a été le seul à mettre un peu de coeur à l’ouvrage, ravissant les jurés sur Time is running out à faire pâlir Muse, l’interprète original. C’était malheureusement le seul. Reste à savoir combien de temps encore le programme intéressera les téléspectateurs si les participants ne remontent pas très vite le niveau.
FRANCE SOIR Loïc Torino-Gilles 04/06/10


Les adolescentes et leurs SMS vont-ils tuer la Nouvelle Star ?
Lussi éliminée, Ramon sauvé : manifestement, les télespectateurs(-trices) de la Nouvelle Star adorent énerver Lio... et tuer le show !
Lussi n'a pas remporté les suffrages des jeunes adolescentes qui votent pour leur Nouvelle Star © Sipa
Le couperet est tombé mercredi soir, peu après 23h15 : à la stupeur générale, l'une des meilleures candidates de la Nouvelle Star, Lussi, a été évincée du télé-crochet. C'est donc Luce, François et le beau Ramon qui se disputeront l'une des deux places en finale. Cela fait plusieurs semaines qu'à l'annonce du verdict, le jury montre outrancièrement sa déception lorsqu'un candidat est éliminé - et que Ramon est sauvé à sa place !
Après le départ de Stéphanie, de Benjamin et de Lussi ce mercredi, c'est la même chanson : Lio et ses comparses en font des tonnes. Par dépit de voir un bon candidat éliminé mais surtout parce qu'ils sont manifestement consternés par le sauvetage de Ramon, dont le niveau est objectivement bien inférieur à celui de ses concurrents.

Entre les votant(e)s et les autres, le fossé se creuse
Au départ gentillettes, les remarques de Lio après les prestations de Ramon sont de plus en plus acerbes. De « Julio Iglesias » des années 2000, il s'est ainsi élevé au rang, ce mercredi, de « gentil organisateur du Club Med ». L'acerbe juré lui aurait volontiers offert un « aller simple pour Barcelone ». Envers et contre tous, le bel hidalgo a été sauvé par les télespectateurs(-trices). Car même une partie du public de Baltard, qui se range rarement du côté du jury, a hué Ramon. Le fossé se creuse de plus en plus entre les votant(e)s et le reste du public.
A ce stade de la compétition, la prime à la belle gueule ne fait plus rire personne. Une tendance qui pourrait bien achever une émission déjà en danger.
FRANCE SOIR Emilie Cuisinier 03/06/10

Le jury c'est vous : TELE 7 JOURS



La Nouvelle Star: ça sent la fin…(09/06/2010)
Au soir de la demi-finale, une rumeur enfle : et si la Nouvelle Star 2010 était la dernière ?
PARIS Une pression qui enfle. En cette veille de demi-finale de la saison 8 de La Nouvelle Star . Après l’élimination de deux des favoris (Benjamin puis Lussi), restent en compétition trois candidats : Luce, François et Ramon. Chacun interprétera, ce soir, trois chansons pour tenter de gagner sa place en finale et, durant le dépouillement des appels des téléspectateurs, la Nouvelle Star 2009, Soan, viendra interpréter un titre de son album.
Pourtant, ces derniers jours, bien plus que le nom des deux finalistes ou les vraies raisons de la présence de Ramon sur le podium, c’est l’avenir du programme qui a alimenté les conversations dans le PAF . Des conversations toutes sur le même thème : La Nouvelle Star , ça sent vraiment la fin… Durant toute cette saison 2010, les audiences en France sur M6 sont en dessous des attentes, avec un Audimat qui tourne entre 3,3 et 3,5 millions de téléspectateurs – soit à peu près un million de moins que les années précédentes.
Et, surtout, des membres du jury ou encore l’animatrice du programme se sont laissés aller à quelques confidences qui font débat. Philippe Manœuvre : “Il faut savoir que pour M6, c’est un programme qui coûte une fortune phénoménale. Venez seulement une fois à Baltard, vous allez voir, Nouvelle Star, c’est une ville avec des cars régie, des paraboles satellites et des centaines de personnes pour faire tourner la machine ! C’est donc normal que la chaîne se pose des questions dès que l’audience baisse…”

Une autre jurée, Lio, va plus loin : “Je pense qu’on essaye de faire un enterrement en grande pompe à La Nouvelle Star. Nous changer de jour de diffusion a été une grossière erreur. Ça m’a foutu en colère parce qu’il y a des gamins qui ne peuvent pas regarder le mercredi soir. J’étais contre changer la journée de la Nouvelle Star. Mais je ne suis pas sûre qu’il y en aura une l’an prochain.”
C’est dit… En privé, Marco Prince, le petit nouveau, confie hésiter, pour 2011, entre revenir à La Nouvelle Star et repartir sur les routes en tournée avec son groupe FFF qui va se reformer.

Virginie Guilhaume, qui a succédé à la présentation à Virginie Efira l’an dernier, s’interroge elle aussi. À ce jour, elle ne sait pas si elle continuera l’aventure en 2011 mais glisse qu’elle a “un gros projet avec M6. Je vous en reparlerai le moment venu !”
Un seul continue à croire à La Nouvelle Star : André Manoukian, le juré historique présent depuis la première saison. Il dit et répète : “Tant qu’il y aura des candidats du niveau qu’on a cette année, aucune raison pour que Nouvelle Star s’arrête !”
S. B. © La Dernière Heure 2010


Nouvelle Star : hallucinante Luce !
La Perpignanaise s'est qualifiée pour la finale de l'édition 2010 au terme d'un prime de très haute volée. Elle affrontera François.

Elle en avait donc encore sous la semelle. Luce, si bluffante au casting, au théâtre et sur ses premières sorties à Baltard, avait cessé d'étonner depuis quelques semaines, se contenant de prestations correctes, sans assommer la concurrence. Mais la jolie rouquine toute en rondeurs a franchi les étapes, contrairement aux autres favoris, Lussi et Benjamin, lâchés en route par les téléspectateurs. Et hier soir, elle a prouvé à tous ceux qui pouvaient en douter qu'elle mérite amplement sa place en finale.

Alors certes, il est encore trop tôt pour affirmer - même si on le pense très fort - que Luce est la Nouvelle Star 2010. Ce serait manquer de respect au très bon chanteur qu'est devenu François, au prix de progrès épatants semaine après semaine. Le Breton a raflé tout à fait logiquement le second ticket pour l'ultime prime de la saison, au nez et à la barbe d'un Ramon qui a (enfin) fini par lasser le public.

Il faudra donc attendre mercredi pour savoir qui succèdera à Soan au palmarès de l'émission, au terme d'une finale qui s'annonce prometteuse. Il n'empêche. Ce que la jeune Perpignanaise a réalisé hier soir s'inscrit dans la lignée des révélations du programme de M6, de Christophe Willem à Julien Doré, en passant par Camélia Jordana. Au delà de ses 12 bleus récoltés sur 12 possibles, c'est l'émotion qu'elle est parvenue à soulever sur chacune de ses prestations qui ont marqué cette demi-finale de grande qualité.

D'abord drôle et originale sur Les cactus de Jacques Dutronc, Luce est venue tutoyer l'excellence en matière de justesse et de mélancolie sur Over the rainbow, de Judy Garland, à en conduire Lio aux larmes. Avant d'oser se mesurer à l'intouchable Edith Piaf et d'interpréter une magistrale version de La vie en rose, ponctuée de silences et de nuances vocales à en faire frissonner le jury.

"C’est très fort, c’est un vrai don", s'émeut Lio, qui s'était juré de ne pas verser de larmes cette année. "C’est surréaliste, c’est un personnage de Dali qu’on a avec nous", renchérit Philippe Manoeuvre. "Mission accomplie", se félicite André Manoukian, heureux d'avoir trouvé la perle rare de cette huitième - et certainement dernière - saison du programme. Marco Prince, lui, se contentera d'un "merci" ô combien admiratif, avant de lancer une standing ovation avec ses amis jurés.

Qu'elle monte ou pas sur la première marche du podium mercredi prochain, Luce s'offre d'ores et déjà le droit de regarder bien au delà de la Nouvelle Star. A 20 ans, la Catalane au look multicolore, qui s'était présentée à Marseille pour "se taper un délire entre copines", a marqué les esprits par son univers singulier, qu'elle devra défendre pour espérer durer : "Pourvu que tu fasses le tri parce que des dons, c’est
LA PROVENCE Publié le jeudi 10 juin 2010


«Nouvelle Star» : le duel
Derniers jours avant la bagarre ! les deux finalistes, très soudés, se préparent à l’après-Baltard qu’ils redoutent. Ils nous racontent leur expérience, leurs envies et leurs angoisses.

Le cœur battant, Luce et François s’apprêtent à fouler pour la dernière fois la scène de Baltard. « J’y vais plus angoissée parce que c’est la fin, confie la Perpignanaise. J’ai la trouille, mais le stress est positif. » Nathalie Dupuy, la coach vocale, la connaît bien : « Elle doute toujours, le mardi. Le torrent se réveille le lendemain. Elle s’est consolidée techniquement, sa personnalité aussi s’est affirmée. C’est une Piaf, une sacrée personnalité. » Face à elle, François joue l’outsider. On attendait davantage Benjamin ou Lussi en finale que François et son moteur diesel ou que l’excentrique Luce venue en touriste pour, au départ, faire une blague.

Le 9 juin, le public a tranché. Il n’y a pas eu de « deuxième effet Kiss Cool » pour le « chanteur de plage ». Ramon n’a pas mobilisé les votes des jeunes filles prépubères accros à la « Nouvelle Star ». Parce que les jurés ont mis cette fois du bleu au bel hidalgo ? Une source proche de Me Nadjar, l’huissier de « Nouvelle Star », confie que plus un candidat est malmené par les jurés, plus les votes en sa faveur augmentent. Comment les jurés vont-ils donc se comporter dans l’ultime duel qui oppose Luce à François ? Pas évident d’établir une stratégie pour ceux dont le cœur balance. Aujourd’hui, Marco Prince avoue pourtant : « Luce, c’était mon coup de cœur. »

Luce, déjà repérée par des agents de stars
Un sentiment partagé au-delà de la « Nouvelle Star », puisque Dominique Besnehard, découvreur de talents et producteur, s’y intéresse de près, ainsi qu’Olivier Guzman, agent de Woody Allen, Jane Birkin, Paolo Conte… André Manoukian loue son intelligence et son élégance. Il ne doute pas qu’elle saura s’entourer « parce qu’elle a bon goût ». Leur soutien ne parvient pourtant pas à rassurer l’intéressée : « J’ai peur de gagner, de l’album que je serai obligée de faire dans la foulée, la pression, la promo… Je ne sais pas si j’ai les épaules pour ça. » Donnée favorite, elle devra néanmoins très vite définir les contours de ce premier album : « Ce sera forcément fou, décalé, coloré et pétillant. Je me sens proche de l’univers des Rita Mitsouko, Philippe Katerine, mais je ne veux pas me précipiter. De toute façon, je suis trop fatiguée pour réfléchir. » Luce espère la victoire autant qu’elle la craint. Elle ignore si elle arrivera à cumuler sa passion pour le théâtre, sa vocation d’infirmière et la chanson. « Il faut lui faire confiance, elle a quelque chose de spécial », martèle Lio.

Lire l'article intégral dans VSD n°1712 (du 16 au 22 juin 2010).
Sandra Karas VSD 15 JUIN 2010



Nouvelle Star : Pourquoi Luce doit gagner
France-Soir la soutient depuis le début de l’aventure. A tout juste 20 ans, Luce a déjà tout d’une grande. Ses atouts pour venir à bout de François.
En finale de la Nouvelle Star, Luce affrontera François © Sipa

Luce a marqué la saison 8 de Nouvelle Star avec son grain de folie. L’étudiante en école d’infirmière dont l’objectif était de figurer dans les inoubliables (autrement dit les casseroles) a justement été inoubliable mais parmi les 15 finalistes de Baltard. La fan de moustaches a réussi à s’approprier toutes ses chansons, de Gigi Lamoroso à Tainted Love. Retour sur un parcours sans fausses notes.

L comme Lumineuse
Cheveux roux, tenues colorées, rose aux joues… Luce illumine la scène à chacune de ses prestations et réchauffe l’auditoire avec son accent perpignanais. Dès le premier prime, sur Qui de nous deux de Matthieu Chedid, elle a enthousiasmé. « C’est exactement les grandes années Baltard, c’est ce qu’on attend : que tout le public se lève », a déclaré une Lio conquise.

U comme Unique
Luce a apporté sa touche personnelle et sa fraîcheur à des chansons maintes fois entendues comme Les Cactus de Dutronc. Elle qui n’avait chanté que dans sa salle de bains avant de se présenter au casting a même osé s’attaquer à des monuments comme La Vie en rose d’Edith Piaf. « Elle m’amène dans des étapes incroyables. Moi je dis mission accomplie ! », a lâché André Manoukian.

C comme Comédienne
La prestation de Luce sur Gigi Lamoroso a laissé le public sans voix. « Elle arrive à nous embarquer dans une émotion. Ici, à Baltard, c’est pire que des lions, elle impose un silence total », s’est encore enflammé André Manoukian. Dès le premier prime, Luce faisait figure de nouvelle star pour lui. C’est qu’il a le nez creux, Dédé !

E comme Espoir
« Luce a l’art de créer des moments suspendus, et ça, c’est vraiment l’apanage des très grands artistes ! », a souligné Lio. Même Philippe Manœuvre, le rockeur sévère mais juste, a été emballé : « Je ne sais pas comment les gens vont voter, mais franchement ce soir, j’ai vu une grande artiste arriver, je suis très content, très ému ! » La preuve que Luce a de l’avenir…
FRANCE SOIR Gaëlle Guitard 16/06/10



Nouvelle star sur M6 : tout le village de Peyrestortes derrière Luce
Grosse mobilisation dans le village de l'enfant du pays.... Ce soir il seront tous devant l'écran géant avec le portable à la main pour voter / Photo Nelson Charles VIDÉOS -- Peyrestortes, 1 375 habitants à douze kilomètres de Perpignan (Pyrénées-Orientales) terre de Muscat de Rivesaltes et de passion usapiste est en ébullition. À quelques heures de la grande finale de la Nouvelle Star, c'est la mobilisation générale villageoise pour soutenir et surtout voter pour Luce, alias, Lucie, enfant du pays, fille de viticulteur.

Depuis le début de la grande aventure du télé crochet de M6, chaque mercredi soir, à l'heure du prime time, les villageois s'enfoncent dans les fauteuils rouges de la salle polyvalente Lavigne. Les maisons du cœur de ce village deux fois millénaire sont décorées d'affiches et de ballons. « Les villageois sont estomaqués, bluffés. D'autant plus bluffés que personne ne lui connaissait un talent de chanteuse. Certes, elle a étudié la musique, pratiqué avec aisance la flûte. Elle a l'oreille musicale et elle a un naturel incroyable sur scène. C'est cette simplicité, ce naturel qui a gagné le cœur des supporters » explique le maire Henri Baptiste. Dans le village, depuis des semaines, crescendo, le téléphone sonne, de partout, pour prendre des nouvelles, dire la fierté. « Les gens ne cessent d'appeler pour savoir à quel moment elle va donner un concert ici cet été. Ils veulent des affiches » ajoute Renée Beauviel la secrétaire de mairie. « Quand elle apparaît sur la scène, on dirait un bonbon avec ses nœuds dans les cheveux et ses tenues acidulées. On sent qu'elle est vraie, authentique. Pour tous c'est une histoire géniale » ajoute encore Marie José une des habitantes fan absolue de Luce.

Au balcon de sa maison, rue du Château d'eau, Martine passe son temps à regonfler les ballons qui explosent au soleil. Elle a collé une affiche « Luce tu es généreuse, nous aussi » sur sa porte et sur le portail de son garage. Et une banderole au premier étage. « Ici, tout le monde va voter pour elle. Toute la rue, tout le village. Elle nous donne la chair de poule quand elle chante Dalida. Elle a fait pleurer d'émotion ma mère Rose qui a 84 ans. On l'a connue toute petite. On ne peut pas s'imaginer la métamorphose que cela peut représenter » explique-t-elle. Ce soir, elle sera dans la salle municipale Lavigne avec son téléphone portable vissé dans la main gauche pour voter et voter encore sur le 36 26. «La dernière fois j'ai réussi à envoyer 22 suffrages. Et je sais que toute la rue va faire pareil ici », ajoute-t-elle. Et même bien au-delà dans tout le département catalan, en passion identitaire et en lumière pour Luce.


La famille en or de la candidate
De l'infinie discrétion des coteaux caillouteux de Rivesaltes et de l'Agly à la lumière crue de la télévision en prime time, surexposition quasi violente, assumée aujourd'hui par la famille de Luce, même si François le frère viticulteur et Yves le père, ancien rugbyman de l'USAP des années 70 restent dans l'ombre, avec une relative obstination.
« Au début, nous étions très inquiets. Pour nous le monde de la télévision, cette notoriété, c'était quelque chose de nouveau et de totalement étranger.

Et puis nous avons appris à connaître les gens de la production, les cameramen. Pour nous aujourd'hui, c'est beaucoup moins stressant. Et on se sent soutenus par tout le département. Le téléphone n'arrête pas de sonner » explique Cécile la maman de Luce à quelques heures de son départ pour Paris. Au fil des jours, les liens sont toujours étroits entre la « Nouvelle Star » et la cellule familiale. « Elle est heureuse. Elle vit une très belle histoire humaine, très riche et intense.
Même si elle ressort, vidée, usée après chacun des prime time. Pour moi c'était un souci, ces moments difficiles, ces crises de larmes. Mais le lendemain, en général tout va mieux. Elle est nature, atypique, j'espère qu'elle va le rester. Au départ, elle n'était pas du tout une pro de la chanson. Elle n'était pas là pour faire carrière. J'espère qu'elle ne va pas changer. Et si elle change, alors gare » ajoute cette maman qui refuse catégoriquement de se projeter dans l'avenir et la lumière crue des sunlights. « Je suis incapable de vous dire, si tout cela va changer sa vie. Pour l'instant, avec tout ce qui arrive, nous n'avons pas eu le temps d'en parler. Et elle n'a pas passé le concours d'infirmière pour rien » conclut la maman entre l'émotion vraie qui est aussi la marque de fabrique de Luce.Et l'excitation d'avant la finale. À fleur de peau. Définitivement.

Luce, devenue star malgré elle
Elle s'était inscrite au casting artistique de la Nouvelle Star de M6 pour blaguer et pour passer un bon week-end. Sauf que le week-end pour rire est devenue une affaire sérieuse et rafraîchissante, qui s'est prolongée jusqu'à cette finale inattendue, inespérée. En septembre, Lucie, alors âgée de 19 ans pensait avoir trouvé sa voie. Elle serait infirmière. Elle venait d'être reçue au concours d'entrée et elle intégrait l'école de Montpellier (Hérault) avec le seul but de sortir trois ans plus tard avec son diplôme, après avoir passé un bac littéraire au lycée Pablo Picasso de Perpignan (Pyrénées-Orientales) et avoir fréquenté les petites classes de Peyrestortes et son école de musique. Au lycée, la passion de la scène affleure toutefois avec une option du bac travaillée avec soin et passion, le théâtre, ce qui explique sans doute aujourd'hui son aisance sur les scènes successives des prime time, malgré sa totale inexpérience dans le show-business et la musique vivante. « Elle n'a jamais chanté en public avant d'intégrer la Nouvelle Star. La seule fois où elle l'a fait ici, c'était à Torreilles le 29 mai dernier lorsqu'elle a bénéficié d'une permission familiale. Mais elle a toujours aimé écouter de la musique sur son iPod. Dans sa chambre, la seule photo qu'elle avait c'était celle de Mickael Youn » explique Cécile sa maman. « Ma sœur ? C'est bien simple, Je ne l'ai jamais entendue chanter » ajoute François son frère de six ans son aîné, viticulteur, lui aussi impressionné par cette belle aventure.

LA DEPECHE DU MIDI 15 JUIN 2010


C'est le Grand Soir : LE PARISIEN 16/6/2010


La der des der ? La provence 16/6/2010


LA FINALE : Francois voit rouge : LE PARISIEN 17 Juin+ Luce est devenue la nouvelle star : LA PROVENCE 17/6


Le match LUCE / LUSSY Par Télé 7 jours mai 2010 + Les tenues de Virginie + Jury sacrifié par Tele loisirs




Le site recheche des rédacteurs pour écrire des résumés des émissions françaises "The Voice, Koh Lanta, Nouvelle star, Garde à vous..." et des talent-shows étrangers... Si vous etes interressé laissez un commentaire ou envoyer un mail! Merci d'avance ! On a besoin de vous !!!

Il y a : 0 Commentaires Par : Nico

Luce (Nouvelle star 2010) se confie sur son 2e albumn, sa tournée estivale 2015 etc

Grande gagnante de NOUVELLE STAR sur M6 en 2010, Lucie Brunet, alias Luce,...

Luce : "Je serais incapable de refaire Nouvelle Star"

Début mars 2015 Luce de Nouvelle star 2010 était l invitée du Grand Show,...

Les potins de Nouvelle star 2010 : Candidats & émission

La rubrique qui vous tiendra informés de tous les potins sur les candidats du...

Camélia Jordana comédienne dans un téléfilm de France2 + ITW et audiences [MAJ]

En plus de la chanson, Camélia Jordana troisième lors de la septième saison de...

Benjamin de Nouvelle star 2010, prépare un album

Mais qu est devenu Benjamin, candidat de la dernière édition de Nouvelel star...

Luce dévoile ses EPK pour promouvoir son 1er album [MAJ]

Apres avoir fait une grosse campagne de pub sur internet avec des vidéos...

Le premier album de Luce est dans les bacs : SES ITWS [MAJ 12/7]

2011 sera l année de Luce la gagnante de Nouvelle star 2010 puisqu elle sortira...

Luce de nouvelle star promouvoit son 1er album par des sketchs vidéos [MAJ 23/6]

Luce, la dernière gagnante de Nouvelle Star en 2010 a décidé de copier Emma...

Nouvelle Star absente en 2011 et pas encore sur w9

Nouvelle Star saison 8 n a décidement pas un bon bilan ena udiences en...

Lio commente l'arrêt de Nouvelle Star

Interrogée dans le quotidien [i]Le Parisien [/i]ce 15 Septembre 2010, la très...


Les commentaires


Ajouter un commentaire :


Pseudo :
Mail :

Message :

 

Code à entrer :