Résumé EUROVISION 2018 : Le débrieff complet de la FINALE : «Comme un 13 de trop »
AGT LE MARDI SOIR



Résumé EUROVISION 2018 : Le débrieff complet de la FINALE : «Comme un 13 de trop »

Les dernières news en ligne
Suivez nous sur les réseaux sociaux

News Autres émissions TV

15/06/2018 - 02:19:05

Cyril Hanouna agressé par un type nu à la toute fin de TPMP refait l'année : VIDEO

Lire la news

L'Agenda des diffusions Vidéos en direct sur le site
A suivre prochainement en streaming Live vidéo
* Americas got talent : le mardi à 2h
* World of dance : le mardi à 4h



---------------------------------------------------------------------
On recherche des rédacteurs pour rédiger des news sur toute l'actu et résumer des émissions ... sur Moundir et les apprentis aventuriers, les anges 10......
Les derniers résumés en ligne

● 23/07 : World of dance 2 EPISODE 5 a 7 : Les auditions qualifers s'approchent de la fin

● 23/07 : America's Got Talent 13, 2018 : EPISODE 5 et 6 : la fin des auditions + best off

● 23/06 : America's Got Talent 13, 2018 : EPISODE 4 Des auditions qui explosent !!!!

● 23/06 : World of dance 2 EPISODE 4 : Neyo Puff Daddy généreux en notes aux qualifers 4

● 20/06 : The Four: Battle for Stardom S2 / 2018 : Meghan Trainor livrent ses avos lors du 2e Qualifiers

● 17/06 : World of dance 2 EPISODE 3 : Jennifer Lopez poursuit ses commentaires aux Qualifers 3

● 16/06 : America's Got Talent 13, 2018 : EPISODE 3 Du danger, de l'humour, de la chanson

Le CLIP ou LIVE du Jour


Little Mix & Cheat Codes – ‘Only You’


23/07/2018

Voir la vidéo


Les autres Clips ou Live

Commentez en direct la realtv

Sur Twitter





Résumé Divers de Autres émissions TV








Samedi 12 Mai 2018 => EUROVISION 2018 : Le débrieff complet de la FINALE : «Comme un 13 de trop »
Programme de l'émission : Résumé et Analyse de la finale de l'EUROVISION 2018 du samedi 12 mai 2018 + Vidéos des performances , l'ISRAEL VAINQUEUR, classement, vidéo intégrale
Samedi soir a eu lieu la Grande Finale du 63ème Concours Eurovision de la Chanson en direct de Lisbonne. Diffusée depuis 2 ans sur FR2 et commentée cette année par Stéphane Bern, Christophe Willem et Alma, la représentante tricolore de 2017.

La grand-messe européenne de la chanson populaire ( plus ou moins populaire... ) ne s'est pas soldée par une surprise. Même si la très fougueuse Eleni Foureira de CHYPRE avait marqué les esprits durant ses répétitions et sa demi-finale, il n'en restait pas moins que la représentante d'ISRAEL Netta Barzilai donnée gagnante depuis des semaines conservait toutes ses chances.

Porteuse d'un message féministe avec sa chanson TOY se moquant des « stupid boys », la tonitruante et pittoresque Netta ne fût en effet pas un jouet sur la scène de l'Altice Arena. Son look japonisant n'avait certainement qu'un rapport éloigné avec le thème de son titre phare mais il apportait visuellement une touche de singularité ne pouvant nuire à l'efficacité de l'ensemble, comme une vague de fond.

En finale, Netta fût plus convaincante et si son passage lors de sa DF du mardi avait quelque peu refroidi les enthousiasmes des bookmakers, force est de constater qu'il y eut là samedi soir un impact très puissant au moment de sa performance. Et la salle lui réserva un incontestable et juste triomphe.
ISRAEL a remporté la palme en finissant 3ème des jurys ( 212 points ) mais 1ère du télévoting ( 317 points ) à la barbe, ou plutôt aux cheveux de Mme Foureira qui en resta coi mais en pleurs. Car dieu sait que cette dernière avait mis les petits plats dans les grands en nous (re)proposant sa chorégraphie éprouvée 4 jours plus tôt et effectivement réglée comme une horloge de précision. Suisse de préférence. La perfection au féminin pour réinventer une formule connue de tous. Mais cela n'aura pas suffit. Le côté robotique de la performance calculée jusqu'au moindre mouvement de mèches bondissantes n'aura pas su rivaliser avec la spontanéité bouillonnante colorée d'auto-dérision de notre amie Netta.

La grande surprise de la soirée qui a du ébahir plus d'un observateur avisé du Concours restera la1ère place chez les jurys du très inattendu autrichien Cesar Sampson même si les vocals de ce dernier étaient particulièrement prenants car puissants et impeccables. Un vrai et bon chanteur qui semblait venir tout droit d'un choeur de gospel et à l'aisance scénique qui perçait l'écran. Précisions qu'il avait trempé dans les contributions de la BULGARIE les 2 années précédentes ( 2ème en 2017 ). Mais de là à briller autant avec sa chanson « Nobody but you » de facture classique et à recevoir quelques-uns des twelve points de la soirée... Il eût fallu être téméraire pour y risquer sa chemise. Comme quoi à chaque édition, l'Eurovision nous réserve certaines surprises à l'annonce des résultats.
Hélas pour lui, et c'était, avant l'indication des points versés au compte du vote public, assez patent, la suite ne fût pas aussi brillante car sa 13ème place ( 71 points ) décidée par les Tvspectateurs européens le crucifia sur place. 3ème au total, un pur fantasme pour tout eurofan français.


13ème... voilà bien le moment fatidique, celui où il faut évoquer le nouveau ratage de nos chanteurs quand pendant des semaines on annonça que le duo Madame Monsieur était ENFIN en mesure de faire des ravages au sein de la sacro-sainte cérémonie musicale, 41 ans ( !!! ) après un enfant et son oiseau tombé du nid depuis si longtemps.
Evidemment, on peut dire rétrospectivement des bookmakers - qui ne plaçaient à l'origine la France qu'autour de la 12ème place du Concours - qu'ils avaient eu du flair. Mais voilà, il y avait eu au fil des semaines comme un engouement, un battage médiatique qui avait propulsé notre pays dans le TOP des parieurs. Jusqu'à une inattendue 2ème place vers la fin avril.
On avait presque l'impression délicieuse d'une resucée de la Wurstmania, Conchita ayant elle aussi connu en 2014 une montée spectaculaire dans ses chances de victoire. Nous allions peut-être goûter à l'ivresse étourdissante d'un triomphe inespéré, Madame Hidalgo avait déjà annoncé son désir de postuler à l'organisation « au cas où «, les indicateurs Youtubesques ou forumiques étaient tous au vert, nos voisins se disaient émus par la qualité formelle de notre proposition...  Et là, première douche un peu froide quand les premières répétitions lisboètes eurent lieu car si on attendait pas une scénographie élaborée pour nous conter l'histoire de MERCY, en effet de scénographie particulière il n'y avait pas.

Mais à quoi bon s'en étonner ? A chaque Concours, on sait bien que ce n'est – vraiment – pas la caractéristique première observable chez chacun de nos représentants. En 2016, Nathalie André nous avait bien raconté que France Télévision n'avait pas les budgets de la Russie qui avait dépensé des fortunes ( infructueuses ) pour Sergei Lazarev et sa montagne d'effets spéciaux, et qu'il fallait faire avec. Ou plutôt sans. Ou disons avec les moyens du bord. Amir avait ainsi été contesté à Stockholm mais il ne pouvait pas grand chose. Même s'il avait prétendu qu'il était un artiste de la « simplicité ».
Tiens donc, comme Madame Monsieur. Tout de noir vêtu, du cou jusqu'aux pieds, pour ne pas s'enrhumer. Les courants d'OR du Portugal sont terribles vous savez. Mais être paré de si sobres atours par l'un des plus grands stylistes du monde, monsieur Gaultier, ne permet décemment aucune discussion à ce sujet. Et puis c'était raccord avec le reste.


Dépouillons, dépouillons, un peu de fumée, un démarrage dans une quasi pénombre, de la lumière dorée pour conclure et quelques pas en accéléré pour reformer un duo physiquement séparé pendant une trentaine de secondes. Le bâteau n'était pas ivre et le tour pouvait être ainsi joué. Ne restaient plus aux fans que de tout miser sur le geste du bras accompagnant la somme généreuse de MERCY servie au terme de la chanson pour combler un certain manque d'imagination dans la présentation globale. Le public allait-il faire le mouvement musculaire célébrant avant l'heure notre Victoire, cela allait-il nous attribuer des dizaines de points supplémentaires ? Comme ce serait simple si tout dépendait d'un bras et du bon vouloir compatissant de spectateurs désireux de nous faire plaisir.
Tout marcha comme sur des roulettes, l'arêne entière exécuta sa mission avec un savoir-faire éclatant sauf que cela ne rapporta sûrement pas un kopeck de voix. Ca tient à si peu, une défaite.

Madame Monsieur furent programmés par les producteurs du Show en 13ème position, un 13 mai, M est la 13ème lettre de notre alphabet, le total final fût de 17TREIZE points - 173 c'est plus clair -  ! ... il y eut là comme un 13 de trop. Du coup, la France fût classée 13ème, normal donc vu ce qui précède, et au décompte précisément 8ème chez les jurys ( 114 points ) et 17ème seulement au télévote ( 59 points ). Soit l'inverse d'Alma en 2017 plus appréciée du public que des juges.

Certains pourront toujours raconter que c'est parce que notre pays est qualifié d'office mais ce serait oublier la 4ème place au général de l'allemand Michael Schulte ( qui LUI avait pensé à présenter une élégante mise en scène avec son écran mobile ) ou la 3ème place des italiens chez les Tvspectateurs. L'excuse est un brin trop facile.
Nous sera-t-il possible ou envisageable un jour de reconnaître le bonheur d'une victoire quand tant d'entre nous n'étaient même pas au stade embryonnaire en mai 1977 à Londres ? Franchement, on se le demande.

Alors oui, il faut tout de même reconnaître que le thème abordé par Madame et Monsieur était tout sauf consensuel dans une Europe où les relents identitaires et nationalistes ont le vent dans les voiles dans de nombreux pays. De ne pas recevoir de points de la Hongrie ou de l'Italie, il fallait s'y attendre. On aurait presque envie de dire que de finir à une 13ème place, cela reste honorable. Et que le duo est éminemment sympathique et mérite tout notre respect pour ses qualités artistiques. D'ailleurs appuyées par 2 prix reçus durant la semaine, d'abord pour les paroles de MERCY « l'Eurostory Best Lyrics Award » puis le samedi juste avant la compétition « le Marcel Bezençon Press Award » ( 1ère place par la presse ).

Dieu merci, monsieur Julien Courbet n'était pas commentateur cette année sinon on en avait pour 10 ans de sa fameuse réflexion récurrente « Mais Patricia Kaas était à Moscou en tête chez tous les bookmakers avant la Finaleeeeeeeeeeee !!!!!!!!! «. La même chose, remplacée par Emilie et Jean-Karl. Et oui finir 1er d'un classement ce n'est pas obligatoirement être considéré comme favori de l'épreuve. Faut-il encore avoir un doigt de jugeote ou faire preuve d'un minimum de compétence. Mais vu la somme de bêtises innommables que l'on peut proférer sur le Concours année après année, on ne peut plus s'étonner de rien.

Delphine Ernotte était à Lisbonne et ce devait être une première pour un(e) Président(e) de France Télévision. Tout comme Nathalie André il y a 2 ans ( certes pas Présidente ! ), elle en est revenue en-chan-tée, tant de show, de feux et de paillettes ça vous enterre vos Années Bonheur pardi !, sans parler de l'éclatante victoire audimatique sur la finale de The Voice.

5,2 M de Tvspectateurs, 28,5% du public, meilleure SCORE depuis 2009 ( et Mlle Kaas... ) de quoi vous faire rejoindre les Anges des canaux audiovisuels. Toute la journée Eurovision programmée sur FR2 a d'ailleurs boosté la chaîne comme quoi le matraquage de MERCY aura au moins servi à quelque chose. Et à apporter à nos représentants une visibilité telle qu'on peut espérer que la reconduction annoncée de DESTINATION EUROVISION en 2019 conduira des artistes de renom à proposer des chansons propres à séduire le continent européen. Avec des interprètes appropriés.
L'EUROVISION est bien de retour en France en dépit de ce nouvel échec qui n'a pas le droit de désespérer quiconque et surtout pas les fans de la compétition qui demeurent nombreux.
La preuve en est. RDV sûrement à TEL-AVIV, J - 1 an. 



GILLES HEBERT.










Pour lire les vidéos dailymotion, si elle indique 'contenu privé', cliquez sur la barre de navigation en bas de la vidéo

● 28/05 : THE BIGGEST WEEKEND Festival 2018 UK : Toutes les vidéos du festival avec une pluie de stars

● 21/05 : Les Billboards Music Awards 2018 en résumés et vidéos : Une gros show et le retour de Janet Jackson ! + INTEGRALE

● 19/05 : Prince Harry et Meghan Markle : Le mariage du 19 Mai 2018 en images

● 14/05 : EUROVISION 2018 : Le débrieff complet de la FINALE : «Comme un 13 de trop »

● 11/05 : EUROVISION 2018 : Le débrieff complet de la 2nde 1/2 FINALE



Ce résumé a 0 commentaires :


Ajouter un commentaire :


Pseudo :
Mail :

Message :

 

Code à entrer :



Pour offrir un meilleur contenu, le site a un besoin rapide de rédacteurs pour écrire des news ou (et des) résumés sur THE VOICE, Nouvelle star, Koh Lanta, Garde à vous. Et particulièrement pour le suivi des émissions étrangères : américaines et allemandes : The Voice usa, x factor (différents pays) etc .
On recherche aussi des rédacteurs occasionnels ou spécifique c\'est à dire sur un sujet précis comme par exemple un candidat de real tv (votre préféré...). Si vous etes interressé laissez un commentaire ou envoyer un mail ou un mp par le forum ! Merci d\'avance ! On a besoin de vous !!!