Résumé Danse avec les stars 8 : PRIME 2 De la Personnal à la Lacrymale Story avec un Dechavanne en grande forme
evenement en live



Résumé Danse avec les stars 8 : PRIME 2 De la Personnal à la Lacrymale Story avec un Dechavanne en grande forme

Les dernières news en ligne
Suivez nous sur les réseaux sociaux

News Danse avec les stars

16/06/2018 - 04:35:47

Les rumeurs sur le casting de Danse avec les stars 9 [MAJ 16/6]

Lire la news

L'Agenda des diffusions Vidéos en direct sur le site
A suivre prochainement en streaming Live vidéo
* Americas got talent : le mardi à 2h
* World of dance : le mardi à 4h



---------------------------------------------------------------------
On recherche des rédacteurs pour rédiger des news sur toute l'actu et résumer des émissions ... sur Moundir et les apprentis aventuriers, les anges 10......
Les derniers résumés en ligne

● 17/06 : World of dance 2 EPISODE 3 : Jennifer Lopez poursuit ses commentaires aux Qualifers 3

● 16/06 : America's Got Talent 13, 2018 : EPISODE 3 Du danger, de l'humour, de la chanson

● 13/06 : The Four: Battle for Stardom S2 / 2018 : De nouveaux challengers entrent en piste devant Puff Daddy

● 10/06 : America's Got Talent 13, 2018 : EPISODE 2 Les juges face à l'épée !

● 10/06 : World of dance 2 EPISODE 2 : Les juges très généreux pour la suite des auditions

● 04/06 : Britain's Got Talent 2018 : La FINALE sans stars et un vainqueur étonnant

● 04/06 : WORLD OF DANCE 2 : Episode 1 Les qualifiers démarrent avec des danseurs variés

Le CLIP ou LIVE du Jour


Yama Laurent (La voix 2018) : Un peu de nous


19/06/2018

Voir la vidéo


Les autres Clips ou Live

Commentez en direct la realtv

Sur Twitter





Résumé PRIME de Danse avec les stars

tf1






Samedi 14 octobre 2017 => Danse avec les stars 8 : PRIME 2 De la Personnal à la Lacrymale Story avec un Dechavanne en grande forme
Programme de l'émission : Résumé, caps et Vidéos des prestations : Les prestations des 10 candidats, Chistophe Dechavanne animateur, les notes du jury, le verdict, Vincent Cerruti éliminé, l'after
DE LA PERSONAL A LA LACRYMALE STORY.

TF1 a des soucis avec ses marques fortes. Et cela est une tendance qui ne date pas d'hier. La finale de The Voice Kids a été devancée par le téléfilm de FR3. Koh Lanta ne parvient plus à dépasser les 5 M de Tvspectateurs. Alors que DALS 8 ait connu la semaine passée un démarrage tumultueux n'a même pas surpris. Quoique. Heureusement que cette production coûteuse maintient la ménagère, celle que vous croisez au Lidl ou à l'Intermarché du coin, devant son téléviseur. 32%, ça reste très satisfaisant pour la chaîne car bien peu de programmes de son crû arrive à ce niveau-là. C'est ce que l'on appelle communément et un peu horriblement « les cibles «. Celles qui importent le plus pour le marché publicitaire. DALS coûte chère alors il faut des rentrées. Et elles ne sont pas scolaires ! Des rentrées qui rapportent et financent ce type de programmes.

Du coup, on a senti lors de ce 2ème prime-time qu'il y avait eu tout au long de cette semaine des réunions façon brainstorming au sommet de la Tour – vous savez, celle sur laquelle un certain Hanouna s'est amusé récemment – afin de rebooster la machine, de lui ré-insuffler ce suppl ément de dynamisme susceptible de faire taire certaines critiques.

Comme celles concernant la longueur languissante de la semaine d'ouverture. Alors, on a resserré. Au point parfois d'en avoir l'estomac qui remonte. La ceinture oui mais il ne faudrait pas trop en abuser. Pour le même nombre de candidats, le prime a duré 30 minutes de moins ce samedi, terminant à 23h15 contre 23h40 passé la semaine dernière. C'est ainsi que pour la 1ère fois de son histoire, chaque prestation n'a été commentée que par 3 des 4 juges. Très étrange. Comme si on faisait taire l'un des jurés assis sur les fauteuils écarlates de The Voice. Imaginez. Ca, je n'ai pas du tout aimé. Car il ne faudrait pas que l'accélération confine à l'empressement voire à de la précipitation. Comme quand monsieur Dechavanne a pensé judicieux de dire à Camille Lacourt de se dépécher de venir dans la red room lumineuse. D'un ton qui ne plaisantait pas.

D'ailleurs, je n'ai vraiment pas trouvé l'animateur Star des années 80-90 à son affaire. Il m'a semblé assis entre deux sièges ne sachant trop s'il devait user de son second degré ou si au contraire le 1er était préférable pour un programme que l'on sait familial. Il ne m'a pas semblé être tout à fait heureux d'être là, comme à son aise. Contraint ou forcé ? Il a néanmoins essayé de faire un peu le show avec un moonwalk avec Lenny Kim, quelques déhanchés en lancement pubs ou une itw en quebequois de Jean Marc Genereux dans l'after. Un after qu'il animera avec Sandrine Quetier sur le plateau cette fois, rendant l'émission plus sympathique, complice, et drole, à l'inverse de Nikos qui était parqué dans sa redroom en permanence samedi dernier.

Voici d'ailleurs le best off de sa soirée :


Voilà pour le contexte.

Thématique de la soirée : « LA PERSONAL STORY «. Qui finit bien souvent dans les larmes.
Pour cette deuxième émission, nos 10 célébrités évoqueront leur histoire personnelle, un moment marquant de leur vie à travers une danse : déclaration d'amour à un proche, événement heureux ou douloureux… Chacun choisira une chanson pour exprimer ce moment important ! Pour la personal Story, Samedi soir, nos couples se livreront au cours d'un prime tout en émotion.










Agustin Galiana & Candice Pascal
Rien d'étonnant à ce qu'on lance sur le parquet pour ouvrir la soirée Agustin Galiana. Brillant et impeccable la semaine dernière, avec ses hanches de feu, et ce même en déficit de notoriété, c'était sûrement plus porteur que cette chère Arielle Dombasle qui a dû faire peur à certains télespectateurs lors du lancement de la saison 8.
La danse contemporaine est un espace de liberté propice à laisser courir l'imagination chorégraphique des danseurs professionnels aussi créateurs du contenu des prestations. Alors il y avait de la consistance dans cette danse devenue ainsi consisDANSE. Mais sans doute un peu trop risquée. Un porté très difficile qui n'a pas été bien maitrisé et ce dès son entrée, forcément ça jette un trouble. Cependant, ce fût sur la chanson de Christophe Maé «  Il est où le bonheur « d'une très belle intensité. Et on remarqua le comédien plus que le danseur.

Généreux a ressorti une fois de trop son «  démarrage canonissime «. Pourrait-on lui fournir quelques synonymes ? Histoire de. Gestuelle très riche, trop d'énergie donc manque de contrôle. Une complicité bluffante. Le bonheur était là. Archambault n'a pas trouvé de la technique contemporaine, plutôt une esthétique de salon. Mais l'interprétation était si investie que ça camouflait ces lacunes. Fauve a aimé le relâché, la respiration. Il est sur ce parquet « comme un poisson dans l'eau ».
NOTES : NICOLAS 8 JEAN-MARC 8 FAUVE 7 CHRIS 8 TOTAL 31 points.




Elodie Gossuin & Christian Millette. Sur une rumba.
Là, on pouvait dire bravo aux équipes de production car le début de la prestation fût assez sublime. Des effets visuels qui n'ont pas été sans me rappeler certaines mises en scène récentes vues à l'Eurovision qui est aussi un modèle du genre en ce domaine. C'était assez magique au point de nous faire croire que la robe d'Elodie était devenue grandiose. Un rythme plus facile à appréhender pour une non danseuse alors la performance fût bien plus agréâble à suivre que celle de la semaine dernière. « Je te promets « était propice à une danse langoureuse et romantique. Certes, ça manquait encore d'extension, d'amplitude, de précision dans le mouvement terminal mais ce ne fût pas mauvais et encore moins une catastrophe. Et cela méritait sans discussion la moyenne car il y eût de bonnes séquences. Petit effet en fin de rumba de type télé-réalité avec le mari qui se substitua, non pas avec une grande subtilité, à Christian Millette pour conclure la danse.  Forcément, non sans émotion.

Marques une amélioration géniale. Beaucoup + de précision exigée. Fauve énoirmément de progrès. Le bas du corps connecté avec le haut. Mais les pieds sont mous. Généreux jambes mieux déliées. Archambault travail fait sur le centre qui permet plus d'amplitude. Epaules un peu levées et poignées qui cassent !
NOTES : NICOLAS 6 JEAN-MARC 6 FAUVE 6 CHRIS 5 TOTAL 23 points.




Lenni-Kim & Marie Denigot.
Il y avait des bâtons de dynamite dans la présentation du jeune Lenni-Kim. Comme un surcroit d'énergie dont certains du casting auraient bien besoin... Au point même que sa samba sur Michaël Jackson en soit un peu écrasée. Car l'ado venu du Québec adore danser, on ne distingue que trop sa passion pour la chose. Mais évidemment, qui trop embrasse mal étreint et on a pu éprouver une exagération dans le mouvement, tel un manque de subtilité. Ou de maturité. Ce que personne n'aurait l'idée de lui reprocher. En revanche, une excellente synchronisation. C'est un garçon qui a de toute évidence une très bonne santé, indéniablement et on a hâte de le voir sur un jive où il devrait performer au top de ses possibilités.
A noter une introduction tout à fait enthousiasmante sous forme de dessin animé parfaitement réussie. Du beau travail de production, une fois encore.

Pour Archambault, c'était ici un rôle qui allait à merveille au candidat mais pieds trop décollés du sol, rolls excellents. Marques a remarqué une énergie folle, la patte personnelle de Lenni dès le second Prime mais il faudra faire attention à la musicalité. Enfin Fauve a vu là une vraie chorégraphie de samba technique et donc l'ensemble était pas mal du tout.
NOTES : NICOLAS 8 JEAN-MARC 7 FAUVE 8 CHRIS 7 TOTAL 30 points.







Tatiana Silva & Christophe Licata.
Des larmes et des larmes pour Tatiana, sa danse étant dédiée à sa mère décédée quand elle avait 16 ans. Sur un contemporain exécuté sur une belle scénographie. C'était assez classieux. Une Tatiana très engagée dans son interprétation, très investie, très incluse « dans sa danse «. Comme tout à fait concernée par le propos. Son corps reste toujours aussi adapté à la discipline ce qui pour elle constitue un atout évident. Et le public répondit présent par des applauses chaleureux.

Archambault a indiqué que durant la prestation, tous les membres du jury s'étaient mis debout pour saluer la performance. On a été absorbé dans l'univers de la candidate. Généreux bien ému, la voix étranglée, a vu de la vérité dans cette chorégraphie. Marques a comparé Tatiana à Emmanuel Moire, quand celui-ci s'inscrivit comme un favori de la compétition lors de la saison 3 et qui lui aussi avait provoqué un vrai sentiment d'émotion sur le plateau de DALS lors de « la Personal Story ».
NOTES : NICOLAS 8 JEAN-MARC 8 FAUVE 8 CHRIS 8 TOTAL 32 points.



Vincent Cerutti & Katrina Patchett.
Exécuter un fox-trot pourrait sembler plus simple pour un profane qu'une danse très tonique mais hélas, les défauts de posture y apparaissent avec d'autant plus de force ou d'éclat. Et le moins que l'on puisse dire est que le cadre a été pour le moins malmené par le candidat. De dos, il ressemblait davantage à Ségolène Royal avec son fessier guindé remonté comme celui d'une dinde ce qui ne faisait en aucune façon référence à Fred Astaire sur les planches de Broadway. Maladroit, pressé et tout sauf grâcieux, c'était plutôt Fox-Trot au Bal Musette. Bref, pour ma part, pas convaincu du tout par cette prestation gros sabots. Mais Hapsatou avait des larmes, c'était bien là le plus important.

Marques aime voir Vincent « interpréter « mais techniquement, c'était une catastrophe. Les épaules étaient bien trop hautes ! Fauve a vu là bcp de progrès... ( ! ). Elle a adore la complicité et la fragilité. Archambault a regretté trop de distance physique avec sa partenaire. De la douceur et de la délicatesse cependant. Pour Généreux, il s'agissait là d'un très bel hommage à la petite fille du couple.
NOTES : NICOLAS 5 JEAN-MARC 6 FAUVE 5 CHRIS 4 TOTAL 20 points.






Joy Esther & Anthony Collette.
Il est incontestable que Joy sait restituer une chorégraphie apprise. Et du coup acquise. Il y avait ici beaucoup de peps ou d'énergie. C'est une candidate qui y va, qui ne connait pas ce moment d'hésitation qui vous fait à un moment chavirer, une candidate qui ne se pose pas de questions. Alors ce n'est pas toujours précis, parfois précipité mais la bonne volonté fait que l'ensemble reste digeste. Et puis elle semble s'amuser. Ca compte aussi dans l'impression générale.

Pour Généreux, les qualités de danseuse sont un peu enfermées dans ce corps mais les qualités d'actrice viennent gommer un peu ça. Le châssis est parfait mais les roues laissent à désirer ! Pour Archambault, c'était un vrai cha cha avec beaucoup de pas, une chorégraphie assez complexe. Un peu d'essouflement au cours de la performance. Fauve plutôt d'accord... mais le travail a été très bien fait, il y a de la show-girl dans cette fille-là.
NOTES : NICOLAS 7 JEAN-MARC 5 FAUVE 7 CHRIS 6 TOTAL 25 points.




Sinclair & Denitsa Ikonomova.
Sur mon héritage de Benjamin Biolay, un fox-trot tout de même bien ennuyeux. Avec l'impression qu'il ne s'y passe pas grand chose et que le chanteur candidat est sous anxiolytique. A moins que ce ne soit des perfusions de camomille injectée. Mais la posture était moins désagréâble à regarder que celle de Vincent Cerutti sur la même danse.

Fauve a trouvé Sinclair chic et élégant à l'entrée en scène. Le cadre était bon. Mais plus d'énergie ne serait pas de trop. Généreux a remarqué des mouvements pas assez liés en dépit d'une exécution très claire. Enfin, Marques a noté une ( apparente ! ) nonchalance. L'application semblait cependant totale. Avec même de la sophistication dans le déplacement.
NOTES : NICOLAS 7 JEAN-MARC 6 FAUVE 6 CHRIS 6 TOTAL 25 points.



Arielle Dombasle & Maxime Dereymez.
La diva multicartes avait sans surprise décidé de consacrer sa Personal Story à son histoire d'amour surexposée médiatiquement depuis tant d'années avec son BHL de mari. Et pour cela, un fox-trot tout en retenue fût usité sur cette chanson sublime d'Adèle « Someone like you «. Une danse délicate et douce, comme si le partenaire faisait bouger dans ses bras une Poupée de porcelaine à moins qu'elle ne soit de plume. Une bonne interprétation mais je dois en convenir, je n'ai pas été pour autant transporté. Certes, Arielle est évidemment grâcieuse mais ce n'est pas toujours stabilisé techniquement. Pas tout à fait net à l'image. Cela dit ce soir, il y eut fort peu de prestations impeccables et sans tâche. Elle sembla plus simple ensuite dans sa parole face au jury, un peu comme si la production lui avait demandé de moins jouer à la Reine en son Royaume. Et ce n'était que mieux.

Selon Généreux, Maxime lui a fait pousser des ailes. Tel un papillon. « La classe à Dallas « et ça, pour la 1ère fois de la saison, il a « acheté ». Comme au bon vieux temps ou son J'achète revenait à outrance. Archambault a remarqué le changement de chaussures. Les plus belles lignes et la meilleure dramaturgie dans la danse de toute la compétition ! Arielle a flotté dans l'espace. Sa grâce est plus étincelante dans les moments solo. Pour Marques, il faut maintenir la douceur sur la longueur de la musique ce qui n'était pas là le cas. Mais malgré tout, une prestation assez splendide.
NOTES : NICOLAS 7 JEAN-MARC 7 FAUVE 7 CHRIS 5 TOTAL 26 points.







Hapsatou Sy & Jordan Mouillerac.
Elle a dansé pour son Papa... Et quoi de mieux que « Mon vieux « de Daniel Guichard pour cela ? Durant la vidéo de lancement, le Papa venu tout exprès du Sénégal lui a fait la divine surprise d'apparaître en salle de répétition. Et bien sûr le moment d'émotion fût étendu jusqu'au plateau du soir. Sur un fox-trot, la chroniqueuse de C8 semblait un peu comme sur coussins d'air, légère et délicate. Et aussi précise dans le mouvement. J'ai cependant trouvé que l'émotion était plus véhiculée par la chanson elle-même, si déchirante et triste, plus que par son interprétation à mon goût pas assez jouée. Mais sans doute était-ce de la pudeur, le Papa étant si près d'elle ce samedi soir. En tous cas, il ressortait de la performance une impression d'aisance qui laisse à Hapsatou bien des espoirs pour la suite des évènements.

Marques a vu là une des meilleures candidate de la compétition, à la fois précise et subtile dans le travail. Fauve a noté un potentiel assez dingue. Hapsatou était surprenante et tout était hyper joli à regarder. Quant à Généreux, il a apprécié le cadre et la tonicité de la candidate. Pour Archambault, il y avait de vraies envolées, les jambes se sont tendues, simplement bravo !
NOTES : NICOLAS 7 JEAN-MARC 7 FAUVE 8 CHRIS 8 TOTAL 30 points.


Camille Lacourt & Hajiba Fahmy.
Il n'aura pas fallu très longtemps pour que le beau nageur nous dévoile son torse. Mais au moins cela a-t-il permis un démarrage de prestation mis très « en lumière » avec des effets graphiques sur les corps très réussis et beaux à regarder.
Sur une rumba, l'exécution fût un peu trop robotisée, la raideur de Camille s'accommodant mal aux courbes de la danse. Mais on ne doute pas de son application lors des séances de travail, lui qui dès le départ nous avait prévenus. Il n'était nullement danseur et ça se verrait. Forcément, avec toute la volonté du monde, ça ne suffit pas à combler un déficit de capacités particulières et adaptées à la question. Ce n'était toutefois pas une copie indigne, avec des portés que l'on devine facilités pour un tel athlète.
Généreux a remarqué l'application technique mais l'ensemble était trop mécanique et carré. Pour Archambault, le candidat est en effet mécanique mais pas que. Il est aussi désarticulé ! Il faut aller beaucoup plus loin dans l'exécution du mouvement. Enfin, Marques a déploré le manque de rotation dans la colonne vertébrale.
NOTES : NICOLAS 4 JEAN-MARC 5 FAUVE 5 CHRIS 4 TOTAL 18 points.









LE TABLEAU FINAL
Le classement après les notes des jurés ( prime 1 + prime 2 ) :

1 / Agustin Galiana & Candice (64 points)
1 / Lenni-Kim & Marie (64 points)
3 / Tatiana Silva & Christophe (59 points)
4 / Hapsatou Sy & Jordan (56 points)
5 / Joy Esther & Anthony (52 points)
6 / Arielle Dombasle & Maxime (50 points)
7 / Sinclair & Denitsa (46 points)
8 / Vincent Cerutti & Katrina (44 points)
9 / Élodie Gossuin & Christian (43 points)
10 / Camille Lacourt & Hajiba (39 points)

Le nouveau système de votes dont on avait entendu parler lors de l'annonce du programme a été passé à la trappe. Tout le monde est comme nominé, il n'y a pas que 3 couples qui sont soumis aux SMS des Tvspectateurs. Désormais le public n'a que cinq minutes pour voter en fin d'émission, et non tout au long de la soirée, ce qui réduit le nombre de votants du coup. A ce compte-là, Sinclair et Vincent Cerutti se sont retrouvés en ballotage. Finalement, c'est l'ex. animateur de DALS qui s'en est allé. Vraiment pas du tout un scandale. Lui ou Sinclair, c'était du pareil au même.


Le prime prendra fin à 23h15, lafter démarrera vers 23h25 avec le verdict et s'achèvera à 00h05, 5minuites plus tot que prévu !

On retiendra de ce prime avant tout certaines très belles idées de production comme les introductions d'Elodie Gossuin, de Lenni Kim, de Camille Lacourt. De belles scénographies comme celle de Tatiana Silva. Mais je suis d'accord avec Silvia Notargiacomo qui s'est exprimé sur le plateau de TPMP cette semaine, je ne suis pour ma part pas du tout convaincu par 2 des 3 nouveaux danseurs, je veux parler de Jordan Mouillerac et surtout de Hajiba Fahmy. Ils n'ont pour moi pas le niveau de beaucoup des danseurs professionnels que l'on voit dans le programme depuis 2011. Je les trouve assez pauvres techniquement à l'écran, ils ne font pas rêver. Du moins dans un show de danseurs de salon. Anthony Colette a au moins lui un vrai charisme et un engagement certain. Quant à Christophe Dechavanne, ce fût pour moi une déception. Pas convaincu par sa co-animation. La semaine prochaine, c'est la terrible Laurence Boccolini qui s'y collera et elle ne pourra être que meilleure.

Un prime-time écourté par rapport à celui de la semaine dernière mais pas certain que l'émission y ait beaucoup gagné !
Gilles Hébert.

 




Pour lire les vidéos dailymotion, si elle indique 'contenu privé', cliquez sur la barre de navigation en bas de la vidéo

● 17/06 : World of dance 2 EPISODE 3 : Jennifer Lopez poursuit ses commentaires aux Qualifers 3

● 10/06 : World of dance 2 EPISODE 2 : Les juges très généreux pour la suite des auditions

● 04/06 : WORLD OF DANCE 2 : Episode 1 Les qualifiers démarrent avec des danseurs variés

● 15/12 : Danse avec les stars 8 : Une jolie Grande finale avec le sacre d'Augustin !

● 10/12 : Danse avec les stars 8 : PRIME 9 Une 1/2 Finale hommage à JOHNNY HALLYDAY avec Denis Brogniart



Ce résumé a 0 commentaires :


Ajouter un commentaire :


Pseudo :
Mail :

Message :

 

Code à entrer :



Pour offrir un meilleur contenu, le site a un besoin rapide de rédacteurs pour écrire des news ou (et des) résumés sur THE VOICE, Nouvelle star, Koh Lanta, Garde à vous. Et particulièrement pour le suivi des émissions étrangères : américaines et allemandes : The Voice usa, x factor (différents pays) etc .
On recherche aussi des rédacteurs occasionnels ou spécifique c\'est à dire sur un sujet précis comme par exemple un candidat de real tv (votre préféré...). Si vous etes interressé laissez un commentaire ou envoyer un mail ou un mp par le forum ! Merci d\'avance ! On a besoin de vous !!!